Arsène Wenger sur le banc d'Arsenal lors de la rencontre face à Lincoln City en FA Cup.
Arsène Wenger sur le banc d'Arsenal lors de la rencontre face à Lincoln City en FA Cup. — Richard Calver/Shutters/SIPA

FOOTBALL

Arsenal: «Ma préférence est de rester ici», Arsène Wenger ne cédera pas face à la foule

Le manager des Gunners partira peut-être, mais ce n'est pas ce qu'il veut... 

Arsène Wenger fait de la résistance. Critiqué par la presse, décrié par les supporters depuis quelques semaines et encore plus après la calamiteuse élimination en 8e de finale de Ligue des champions face au Bayern (10-2 sur l'ensemble des deux matchs), le manager d'Arsenal ne compte pas laisser sa place comme ça. «Ma préférence est de rester ici», a-t-il dit lundi, après la qualification de son équipe pour les demi-finales de la Coupe d'Angleterre.

>> A lire aussi: Ça fait mal au coeur, mais cette fois ça sent vraiment la fin pour Arsène Wenger

«Ne parlons pas trop de moi, comme ça a été le cas dernièrement. Comme je l'ai toujours fait, j'essaie de servir de mon mieux ce club en m'engageant totalement. Et je le ferai aussi longtemps que je suis ici», a réagi Wenger après la facile victoire de son équipe face aux amateurs de Lincoln City (5-0).

«Pour encore combien de temps? Je ne sais pas pour le moment. Mais j'ai toujours montré beaucoup de loyauté et ma préférence est de rester ici. Je me concentre sur mon travail comme je l'ai toujours fait. Je laisse d'autres personnes juger mes performances», a ajouté Wenger dont le contrat arrivera à échéance l'été prochain.

«Les gens parlent, cela ne veut pas dire qu'ils ont raison»

«Les gens parlent et parlent tout le temps, mais cela ne veut pas dire qu'ils ont raison. Nous devons aussi leur montrer sur le terrain ce pourquoi nous sommes payés», a conclu Wenger, toujours discret sur ses intentions après 21 ans à la tête des Gunners.