Premier League: Arsenal sombre à Crystal Palace, Wenger toujours plus menacé

FOOTBALL Ça fait cinq défaites sur les huit derniers matchs de championnat pour les Gunners...

N.C. avec AFP

— 

Arsène Wenger et Arsenal ont sombré à Crystal Palace (3-0), le 10 avril 2017.
Arsène Wenger et Arsenal ont sombré à Crystal Palace (3-0), le 10 avril 2017. — Tim Ireland/AP/SIPA

Rien ne va plus à Arsenal. Les Gunners ont subi un nouveau revers cinglant, lundi soir, chez le voisin Crystal Palace (3-0). Désormais sixièmes de Premier League, ils sont distancés dans la course aux places qualifiicatives pour la prochaine Ligue des champions. «Je comprends que nos supporters soient déçus, mais nous le sommes tous profondément», a déclaré après la rencontre Arsène Wenger, toujours plus menacé.

«Je ne pense pas que mes joueurs ne voulaient pas remporter ce match, mais nous avons perdu des duels dans des moments décisifs, et c'est ce qui fait la différence lors de matchs de ce niveau», a ajouté le coach français après le cinquième revers de ses joueurs en huit rencontres de championnat.

Furieux, les supporters d'Arsenal présents à Selhurst Park lundi soir ont entonné des chants destinés à Arsène Wenger, «On veut que tu t'en ailles», et à ses joueurs, «Vous n'êtes pas dignes de porter ce maillot». «Nous sommes tous déçus. La manière dont nous avons joué - et perdu - est très inquiétante», a répondu l'entraîneur français.

Interrogé sur l'incertitude qui plane au-dessus de son futur -son contrat avec le club londonien arrive à échéance à la fin de la saison-, l'Alsacien a expliqué que cette situation n'avait aucun effet sur ses joueurs. «Je ne pense pas que ça affecte mes joueurs. Je ne suis pas d'humeur à parler de ça. A l'heure qu'il est, je préfère me concentrer sur ce résultat décevant», a-t-il ajouté.

>> A lire aussi: Ça fait mal au coeur, mais cette fois ça sent vraiment la fin pour Arsène Wenger

Trop heureux de battre son vieux rival, Sam Allardyce, l'entraîneur de Crystal Palace, n'a pas manqué de lancer quelques piques à Wenger après le match. «Nous savons tous qu'Arsenal traverse sa pire période depuis des années. Tactiquement, mes joueurs savaient quoi faire pour les battre. Il fallait défendre et les frustrer», a-t-il déclaré.

Après cette quatrième défaite consécutive à l'extérieur en championnat, une première sous l'ère Wenger, Arsenal pointe maintenant à la 6e place du classement, à 7 longueurs du quatrième, Manchester City.