FC Nantes : « C’est pas un bon match, mais on le gagne… » Le FCN se rachète en battant Troyes

FOOTBALL Les Canaris ont réussi à se relancer en championnat grâce à leur succès 2-0 face à Troyes, ce dimanche à la Beaujoire

20 Minutes avec AFP
— 
Les joueurs du FCN vainqueurs face à Troyes ce dimanche après-midi à la Beaujoire
Les joueurs du FCN vainqueurs face à Troyes ce dimanche après-midi à la Beaujoire — S. Salom Gomis/ AFP
  • Le FCN s’est imposé face à Troyes, dimanche au stade de La Beaujoire lors de la 9e journée de Ligue 1.
  • Une victoire à l’issue de « l’un des matchs les plus compliqués qu’on ait eu à jouer », selon l’entraîneur Antoine Kombouaré.

Ils sortent vainqueurs face à des Troyens pourtant plus entreprenants. Les Nantais se sont relancés en championnat grâce à leur succès 2-0 face à Troyes, dimanche au stade de La Beaujoire lors de la 9e journée de Ligue 1. Dans leur antre sonnant toujours un peu creux avec seulement 15.000 spectateurs, les Canaris sont venus à bout de « l’un des matchs les plus compliqués qu’on ait eu à jouer », selon l’entraîneur Antoine Kombouaré. Ils se sont rachetés grâce à leur réalisme, après leur défaite 3-1 la semaine dernière à Reims. Les voilà provisoirement 8e avec 13 points, tandis que Troyes, promu à la peine, bataille dans le fond du classement (17e, 6 points).

En première période, les coéquipiers d’Alban Lafont ont pourtant manqué d’agressivité, de tranchant et d’originalité dans leur jeu. Troyes a confisqué le ballon et fait trembler l’arrière-garde nantaise, entre une frappe croisée de Mama Baldé (14e), un plat de Renaud Ripart (18e) ou une frappe repoussée par Lafont (22e) suite à une tête en retrait mal ajustée de Dennis Appiah, symbole de la mauvaise santé des latéraux nantais. « Aujourd’hui on a vu un très bon gardien, a tout de même salué Antoine Kombouaré. Alban Lafont a été énorme, c’est lui qui nous maintient à 0-0. »

Un autre visage en deuxième mi-temps

Remontés à la pause, les Nantais ont montré un autre visage. Revenu en défense centrale et préféré à Nicolas Pallois au côté de Jean-Charles Castelletto, le milieu brésilien Andrei Girotto est venu mettre un magnifique coup de tête sur un corner de Wylan Cyprien (1-0, 58e). Les Nantais, pas malheureux, ont ensuite bénéficié d’un penalty pour une main décollée de Yoann Salmier sur un ballon levé par Ludovic Blas. Le meneur nantais n’a pas laissé passer l’occasion de mettre les siens à l’abri d’une frappe sous la transversale (2-0, 69e).

Comme souvent, Lafont est venu apporter sa pierre à l’édifice, avec un arrêt sur une frappe de Gerson Rodrigues (55e) mais surtout une sortie supersonique hors de la surface devant Baldé (64e). « C’est pas un bon match, mais on le gagne donc on est très contents… », a résumé Antoine Kombouaré. Le FCN se déplacera à Bordeaux le 17 octobre pour la 10ème journée de championnat.