Stade Rennais-Nîmes : Arrivé en pompier, Bruno Genesio a réussi son pari

FOOTBALL Nommé le 4 mars sur le banc rennais, le successeur de Julien Stéphan a réussi à qualifier le club breton en coupe d’Europe

Jérôme Gicquel
— 
Bruno Genesio et le Stade Rennais découvriront la Ligue Europa Conférence la saison prochaine.
Bruno Genesio et le Stade Rennais découvriront la Ligue Europa Conférence la saison prochaine. — AFP or licensors
  • Nommé en mars suite à la démission de Julien Stéphan, Bruno Genesio a réussi à qualifier le Stade Rennais en Ligue Europa Conference.
  • A son arrivée, le club breton était pourtant bien mal en point.
  • Le coach estime avoir réussi à transmettre « de la sérénité et de la confiance » à son groupe.

Pep a encore frappé. Pendant ses trois saisons et demi passées à Lyon, Bruno Genesio n’avait pas été épargné par les critiques. Mais force est de constater que le coach avait toujours réussi à qualifier les Gones en Coupe d’Europe, ses successeurs Sylvinho et Rudi Garcia ne pouvant en dire autant. Cette belle série s’est poursuivie dimanche soir, le Stade Rennais ayant réussi à chiper la 6e place à Lens et à arracher son billet pour la Ligue Europa Conference. « On est satisfait, c’était l’un des objectifs à atteindre », s’est félicité le coach à l’issue de la rencontre, rappelant toutefois que son équipe aurait un barrage à franchir courant août pour disputer les phases de groupe de cette nouvelle compétition.

A son arrivée le 4 mars sur le banc rennais, le pari était pourtant loin d’être gagné. Encore secoué par le départ surprise de son coach Julien Stéphan, le club breton se traînait alors à la 10e place du classement, loin de ses objectifs du début de saison. Après son passage en Chine, l’entraîneur avait alors découvert un club à la dérive qui venait d’enchaîner sept matchs sans la moindre victoire en Ligue 1 (deux nuls et cinq défaites). « Il y avait eu un bon travail d’effectué avant mais le groupe était mentalement très touché, au plus bas », a-t-il reconnu dimanche soir en conférence de presse.

Il a réussi à apporter « de la sérénité et de la confiance »

La découverte de la Ligue des Champions a en effet été rude pour les Bretons qui y ont laissé beaucoup de plumes. Cela leur a valu un trou d’air à l’automne suivi d’un second en début d’année qui aura été de trop pour Julien Stéphan. « On a traversé une saison compliquée, estime Benjamin Bourigeaud. Mais on s’est accroché pour sortir de cette spirale négative et remonter petit à petit pour finir en beauté ».

Bruno Genesio y est pour beaucoup dans ce renouveau rennais, même s’il préfère bien sûr accorder le mérite à ses joueurs. Il reconnaît toutefois avoir réussi à insuffler sa positive attitude. « De par mon expérience à Lyon, j’ai pu amener de la sérénité et de la confiance à ce groupe qui en manquait cruellement, a-t-il souligné. Évidemment, il y a eu aussi quelques aménagements techniques mais je pense que le plus gros du travail a été fait dans le domaine mental ».

La qualif en poche, l’entraîneur, engagé jusqu’en juin 2023 avec les Rouge et Noir, se projette déjà sur la saison prochaine. « Cette qualification est importante mais on ne doit pas se contenter de ça, assure-t-il. Il faut encore progresser pour avoir des ambitions supérieures ».