OL-OGC Nice : Rudi Garcia officialise son départ de Lyon, où « tout n’est pas réuni » pour qu’il réussisse

FOOTBALL En fin de contrat, Rudi Garcia a annoncé, après la défaite (2-3) contre Nice synonyme de non-qualification en Ligue des champions, qu’il ne prolongera pas son aventure au club

Jérémy Laugier
— 
Rudi Garcia a coaché pour la dernière fois l'OL, ce dimanche contre l'OGC Nice (1-2).
Rudi Garcia a coaché pour la dernière fois l'OL, ce dimanche contre l'OGC Nice (1-2). — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • L’OL a laissé passer ce dimanche une opportunité en or de retrouver la Ligue des champions, en raison d’une défaite surprise (2-3) contre l’OGC Nice.
  • En fin de contrat après deux ans à la tête de l’équipe lyonnaise, Rudi Garcia a officialisé juste après la rencontre son départ de l’OL.
  • « Tout n’est pas réuni pour que je sois à la tête de cette équipe la saison prochaine », estime l’ancien coach marseillais.

Au Parc OL,

« Un scénario cauchemar et une grande désillusion. » Rudi Garcia n’a pas minimisé le terrible épilogue de la saison lyonnaise, ce dimanche après la défaite (2-3) contre l’OGC Nice. Virtuellement qualifié en Ligue des champions à la pause (2-1), en raison du nul concédé dans le même temps par les Monégasques à Lens (0-0), l'OL (4e) s’est ensuite écroulé, et ne sera qu’en Ligue Europa à la rentrée prochaine. Un constat d’échec en Ligue 1, pour la deuxième saison consécutive avec Rudi Garcia (7e en 2020), qui a poussé l’ancien entraîneur marseillais à vite évoquer son avenir personnel.

« Je voulais quitter le club en le laissant en Ligue des champions et je ne m’attendais vraiment pas à ce scénario », a-t-il confié en conférence de presse. Relancé sur ce départ, clairement dans l’air du temps puisqu’il était en fin de contrat dans un mois et que le club s’active pour trouver son successeur, Rudi Garcia a volontiers précisé : « On s’était toujours dit qu’on en parlerait après la dernière journée, donc oui bien sûr, je ne serai pas là la saison prochaine. Je verrai mon président demain mais il y a bien longtemps que j’ai décidé que je ne pourrai pas continuer et faire les meilleurs résultats possibles dans ces conditions-là. Tout n’est pas réuni pour que je sois à la tête de cette équipe la saison prochaine. »

« Je ne suis pas candidat à ma propre succession »

Il y a tout juste cinq semaines, coach Rudi indiquait pourtant publiquement : « Je pense que c’est un club qui me va bien, qui est posé, j’espère que mon avenir sera ici ». Ce « bien longtemps » semble donc être relatif, mais cette issue est donc officiellement irrémédiable. « Si le président n’a rien à me proposer demain, on sera tous d’accord, poursuit Rudi Garcia. Et s’il a quelque chose à me proposer, je ne suis pas candidat à ma propre succession. »

L’intéressé a eu beau rappeler une énième fois sa place en finale de Coupe de la Ligue l’an dernier et cette demi-finale de Ligue des champions « assez exceptionnelle », son bilan est évidemment négatif. Incapable de ramener l'OM en Ligue des champions, de 2016 à 2019, malgré de gros investissements sur le marché des transferts, il en a ensuite sorti l’OL deux ans de suite. Dans un contexte économique devenu délicat sans C1, Jean-Michel Aulas et Juninho ne devront pas se louper quant au choix de son successeur.