Losc : Comment Lille est allé chercher cet incroyable titre de champion

FOOTBALL Lille a remporté dimanche soir à Angers le quatrième titre de champion de son histoire, sans doute le plus improbable

Francois Launay
— 
Burak Yilmaz a marqué dimanche à Angers
Burak Yilmaz a marqué dimanche à Angers — AFP

Ils l’ont fait ! En s’imposant dimanche soir à Angers (1-2), Lille a remporté son quatrième titre de champion de France à l’issue d’une saison palpitante de bout en bout. Les Nordistes ont réussi l’exploit de finir devant le PSG de Neymar et Mbappé. Une performance exceptionnelle à laquelle personne ou presque ne s’attendait en début de saison. Retour sur les moments-clés d’une année décidément pas comme les autres.

1er août 2020 : Le jour où Burak Yilmaz a débarqué à Lille

Quatrième d’une saison amputée de dix matchs à cause du Covid, le Losc ne perd que deux joueurs importants à l’intersaison. Le défenseur Gabriel parti à Naples et surtout Victor Osimhen, attaquant nigérian, rejoint Naples pour la somme record de 81 M€. Pour les remplacer, le club nordiste mise en défense sur un inconnu néerlandais de 21 ans, Sven Botman. Et casse sa tirelire (30 M€) pour attirer le Canadien Jonathan David débarqué de Gand.

L’attaquant doit épauler l’expérimenté Loïc Rémy qui s’apprête à prolonger son contrat. Sauf que rien ne se passe comme prévu. Une prime de 100.000 euros, promise à l’agent du joueur, est refusée par Marc Ingla, le directeur général du club. Fâché, Rémy refuse de prolonger et quitte le club. Un coup du sort qui oblige Luis Campos à se retourner rapidement. Le recruteur lillois part en Turquie et réussit à convaincre Burak Yilmaz de quitter Besiktas pour le Losc. Un pari pour un joueur de 35 ans qui se transformera en coup de génie.

Burak Yilmaz
Burak Yilmaz - Dave Winter//SIPA

18 octobre 2020 : Le jour où Lille est devenu leader pour la première fois

Invaincu après 7 matchs, le club nordiste accueille son voisin lensois pour le premier derby du Nord depuis 7 ans. Résultat, le match est plié rapidement grâce à un festival offensif (4-0) et deux expulsions. Un large succès qui permet aux hommes de Galtier de devenir leader de Ligue 1 pour la première fois de la saison.

Les Lillois n'ont laissé aucune chance à Lens
Les Lillois n'ont laissé aucune chance à Lens - DENIS CHARLET / AFP

8 novembre 2020 : Le jour où Lille a perdu son premier match de la saison

Trois jours après un exploit retentissant sur la pelouse de San Siro où le Losc s’est imposé (0-3) face à l'AC Milan en Ligue Europa, les Nordistes tombent de haut à Brest. Menés 3-0 après 42 minutes, les Lillois réduisent l’écart grâce à un doublé de Yilmaz mais s’inclinent (3-2) pour la première fois. Leur seule défaite à l’extérieur de la saison.

Lille s'est incliné à Brest
Lille s'est incliné à Brest - Fred TANNEAU / AFP

16 décembre 2020 : Le jour où Lille a changé de président

C’est une déflagration que personne n’attendait. Alors que Lille est à Dijon pour défier les Bourguignons, on apprend que Gérard Lopez, président depuis janvier 2017, va quitter le club. Incapable de rembourser son emprunt au fonds d’investissement Eliott, l’homme d’affaires fait ses valises dans lesquelles il emmène Luis Campos et Marc Ingla, les deux autres hommes forts du club. Melvyn Partners, un fonds d’investissement luxembourgeois, reprend le club et place à sa tête Olivier Létang, déjà passé par Reims, Paris et Rennes. Peu perturbés par cet immense changement interne, les joueurs du Losc font le job en Bourgogne le soir même où ils s’imposent 2-0 et gardent la tête du championnat.

6 janvier 2021 : Le jour où Lille a raté son retour de vacances

Après avoir fini l’année 2020 en s’imposant de belle manière à Montpellier (2-3), les joueurs lillois bénéficient de deux jours de vacances supplémentaires offerts par Christophe Galtier. Un rab de vacances qui va se payer dès la reprise. Empruntés face à Angers, les Dogues chutent (1-2) et enregistrent leur première défaite de la saison à domicile.

Angers s'est imposé à Lille
Angers s'est imposé à Lille - DENIS CHARLET / AFP

3 avril 2021 : Le jour où Lille est allé battre le PSG au Parc

Battu à la surprise générale à domicile par Nîmes (1-2) juste avant la trêve internationale, Lille a lâché au plus mauvais moment son fauteuil de leader. Les hommes de Galtier jouent très gros sur la pelouse du Parc lors de la 31e journée. A égalité de points avant le match avec le club de la capitale, les Nordistes peuvent laisser filer le PSG vers le titre en cas de défaite au Parc. Mais c’est l’inverse qui se produit. Grâce à un but de David qui venait pourtant de se blesser, Lille s’impose à Paris, reprend la première place et relègue les Parisiens trois points derrière. Un tournant car le PSG ne repassera plus jamais devant le Losc.

Jonathan David a marqué le but de la victoire lilloise à Paris
Jonathan David a marqué le but de la victoire lilloise à Paris - FRANCK FIFE / AFP

25 avril 2021 : Le jour où Lille a marqué les esprits à Lyon

C’est le grand tournant de la saison lilloise, le match dont le Losc reparlera encore dans dix ans. Avant de se rendre à Lyon, le Losc peut voir revenir les Rhodaniens à sa hauteur et perdre sa place de leader en cas de défaite. Le scénario noir se profile quand l’OL prend rapidement deux buts d’avance juste avant la pause. C’est à ce moment-là que Yilmaz endosse son costume de sauveur.

A la 45e minute, le Turc place une mine magistrale sur un coup franc qui relance le Losc juste avant de rentrer aux vestiaires. En deuxième période, Burak assomme Lyon en offrant une passe décisive à David pour égaliser et surtout en crucifiant la bande à Garcia en toute fin de match sur un piqué subtil. Un match renversant (2-3) où Lille a bien failli tout perdre avant de tout changer et de frapper un grand coup dans la quête du titre.

La joie des Lillois après le but vainqueur de Yilmaz
La joie des Lillois après le but vainqueur de Yilmaz - PHILIPPE DESMAZES / AFP

23 mai 2021 : Le jour où Lille a gagné le titre

Pour la première fois depuis neuf ans, le titre de champion de France se joue à la dernière journée. Avec un point d’avance sur le PSG avant de se déplacer à Angers, Lille n’a pas le droit à l’erreur. Pour décrocher le quatrième titre de son histoire, le Losc doit s’imposer en Anjou. Mission remplie très rapidement. Grâce à un but rapide de David (10e) et un penalty de Yilmaz (45e), les Nordistes plient l’affaire en une mi-temps et évitent de se faire peur. La fête peut débuter. Dix ans après son dernier titre, le Losc retrouve le sommet de la Ligue 1 à la surprise générale.

Les Lillois Burak Yilmaz et Renato Sanches
Les Lillois Burak Yilmaz et Renato Sanches - AFP