AC Milan-Lille : Large vainqueur à Milan, le Losc frappe un grand coup en Ligue Europa

FOOTBALL En s’imposant largement à San Siro face à l’AC Milan de Zlatan, le Losc a envoyé un message à l’Europe entière

Francois Launay

— 

La joie des Lillois après le but inscrit par Yazici sur la pelouse de l'AC Milan
La joie des Lillois après le but inscrit par Yazici sur la pelouse de l'AC Milan — AFP
  • Lille a réalisé un gros coup en s’imposant jeudi soir en Ligue Europa sur la pelouse de l’AC Milan (0-3).
  • Désormais leader de son groupe, le club nordiste, toujours invaincu cette saison, a fait mordre la poussière au leader de Série A.
  • Auteur d’un deuxième triplé, quinze jours après avoir déjà réalisé cet exploit à Prague, Yusuf Yazici aura été le grand bonhomme de ce match.

Heureusement que le foot français peut compter sur Lille. Dans une nouvelle semaine noire marquée par les défaites de Marseille, Rennes, Paris et Nice en coupe d'Europe, le Losc a évité un triste grand chelem de la lose. Et plus que de sauver l’honneur du pays, le club nordiste a surtout marqué les esprits en s’imposant sans discussion sur la pelouse du leader de Série A. Un succès impressionnant qui permet au club nordiste de prendre la tête de son groupe et d’entrevoir déjà la qualification pour les seizièmes de finale.

Ce Lille peut voir très loin

Impossible de savoir jusqu’où ira le Losc cette saison. Mais les temps de passage de l’équipe nordiste en ce début de saison sont tout simplement impressionnants. En s’imposant largement sur la pelouse de l’AC Milan (0-3), les hommes de Galtier ont donné une leçon à une équipe italienne qui restait pourtant sur une série de 24 matchs sans défaite toutes compétitions confondues. Invaincue depuis 12 matchs en Ligue 1 comme en Ligue Europa, Lille a très peu de failles. Sa défense est en béton, son milieu emmené par un Renato Sanches des grands soirs récupère bien et relance proprement. Quant à son attaque, à l’exception d’un David toujours aussi muet, les attaquants marquent à tour de rôle. Jamais le Losc n’avait eu une équipe aussi complète. L’AC Milan peut en témoigner.

Yazici marche sur l’eau en Ligue Europa

Premier joueur lillois de l’histoire à inscrire un triplé en coupe d'Europe il y a quinze jours à Prague (1-4), Yusuf Yazic a réussi à remettre ça sur la pelouse de San Siro. Après avoir ouvert le score sur un penalty qu’il avait provoqué (21e), le Turc de 21 ans a ensuite doublé la mise sur une frappe lointaine (55e) avant de réussir le hat-trick sur un beau service de David (58e). Deux triplés européens à quinze jours d’écart, la performance est immense pour un joueur qui n’a pas encore été titulaire une seule fois cette saison en Ligue 1. Preuve que le potentiel lillois est énorme.

Zlatan n’aura pas pesé

En plein bourre avant ce match, Ibrahimovic n’aura pas existé ou presque face au Losc. A l’exception d’un coup franc bien repoussé par Maignan (25e), le Suédois n’aura rien apporté avant d’être remplacé dans l’anonymat par Rebic (62e). Dommage pour sa légende mais tant mieux pour l’histoire du Losc.