Stade Rennais-Nîmes : « L’objectif est atteint »… Les Bretons décrochent de nouveau l’Europe

FOOTBALL Après leur victoire face à Nîmes (2-0) et le match nul de Lens face à Monaco, les Rennais terminent à la 6e place, synonyme de qualification pour la Ligue Europa Conférence

Jérôme Gicquel
— 
Sehrou Guirassy avait mis les Rennais sur le bon chemin en inscrivant le premier but de la tête.
Sehrou Guirassy avait mis les Rennais sur le bon chemin en inscrivant le premier but de la tête. — AFP or licensors
  • Après sa victoire face à Nîmes et le match nul de Lens face à Monaco, le Stade Rennais a décroché sa qualification pour la Ligue Europa Conférence.
  • Pour la quatrième année de suite, le club breton jouera donc l’Europe la saison prochaine.

Au Roazhon Park, Jérôme Gicquel

Le quatre à la suite. Le Stade Rennais a décidément pris goût aux joutes européennes. Pour la quatrième année de suite, le club breton jouera l’Europe la saison prochaine. Pas la Ligue des Champions ni la Ligue Europa, comme lors des précédentes campagnes, mais la Ligue Europa Conférence, la nouvelle compétition créée par l’UEFA. « Nous sommes bien sûr satisfaits car l’objectif est atteint, enfin pas tout à fait encore car il reste encore un playoff à jouer », a souligné le coach Bruno Genesio à l’issue de la rencontre. « Cela montre en tout cas qu’il y a une régularité dans la réussite sportive et que le club s’installe petit à petit dans le haut du tableau et parmi les grandes équipes françaises », a poursuivi le coach.

Dans cette saison en montagnes russes, Rennes aura donc réussi à décrocher son objectif du début de saison. Mais que la soirée fut crispante ! Face à des Nîmois déjà relégués, les Rennais savaient avant le coup d’envoi qu’ils devaient faire mieux que Lens pour arracher leur précieux sésame. Dans un match plutôt maîtrisé, les hommes de Bruno Genesio, poussés par 500 supporters en furie à leur arrivée au stade, ont assuré le job sans trop forcer (2-0). C’est Sehrou Guirassy qui a parfaitement lancé la soirée en reprenant de la tête un centre de Doku (25e). Benjamin Bourigeaud a ensuite porté l’estocade en envoyant une minasse dont il a le secret dans la lucarne de Reynet (50e).

Bourigeaud « content » pour les supporters

La rencontre était alors pliée au Roazhon Park et le sort des Rennais se jouait désormais du côté de Bollaert. La délivrance arrivera vers 22h50, l’arbitre Jérémie Pignard sifflant la fin de la partie entre Lens et Monaco (0-0) et la fin des espoirs pour les Sang et Or, pourtant auteurs d’une très belle saison. Les joueurs rennais pouvaient alors s’enlacer sur la pelouse détrempée et les supporters ayant bravé le couvre-feu allumer des fumigènes et des feux d’artifice à l’extérieur du stade.

« On a vécu une saison compliquée et les supporters nous ont manqué, a indiqué Benjamin Bourigeaud. Donc on est contents pour eux et on sait pourquoi on a fait ça aujourd’hui ». Dernier à s’exprimer en conférence de presse, le directeur sportif Florian Maurice a également tenu à dédier la qualification au président Nicolas Holveck, toujours en convalescence pour soigner son cancer.