XV de France : « Nous sommes émus de joie », lâche Galthié, soulagé après la victoire en Irlande

INTERVIEW Le sélectionneur des Bleus est le premier à faire gagner les Bleus à Dublin depuis 2011

20 Minutes avec AFP

— 

Fabien Galthié était ému après la victoire des Bleus en Irlande, le 14 février 2021.
Fabien Galthié était ému après la victoire des Bleus en Irlande, le 14 février 2021. — Brian Lawless/AP/SIPA

Le XV de France, malgré un début de match difficile face à l’Irlande, « a réussi à rectifier le tir, sans s’affoler » pour signer son premier succès à Dublin depuis 2011, dimanche lors du Tournoi des six nations, a apprécié le sélectionneur français Fabien Galthié.

On vous a rarement vu avec les yeux aussi brillants à la fin d’un match de votre équipe…

Ces matchs-là, c’est toujours beaucoup d’émotions, surtout quand cela se termine positivement. On relâche un peu tout et on pense à des choses plus essentielles. Lorsqu’on s’exprime devant les téléspectateurs, dans les circonstances actuelles on a envie de transmettre la bonne énergie, de rassembler autour d’une cause qui est simplement du sport. Mais on pense à tous ces enfants qui ne peuvent pas jouer au rugby, ne peuvent pas aller dans les stades. On essaie de donner du sens à ce que nous faisons. Nous sommes émus… de joie bien sûr.

Comme le succès à Cardiff, avez-vous le sentiment que celui-ci compte aussi dans la construction de votre équipe ?

Bien sûr ! C’est notre 17e semaine passée ensemble depuis le Tournoi précédent, notre 11e match. On en avait préparé douze mais le match contre les Fidji (à l’automne) avait été annulé. L’expérience collective est importante puis on prépare les matchs avec beaucoup d’ambition. Nous arrivons sur les matchs en étant prêts. Et nous étions prêts aujourd’hui à affronter les Irlandais. Donc c’est intéressant de coucher les étapes sur cette flèche du temps et de les traverser. Ces matchs-là ne sont pas une finalité. Je suis certain que l’équipe va continuer à progresser sur ce chemin-là.

Comment expliquez-vous les difficultés rencontrées en touche en première période ?

Ça fait partie du jeu, on sait très bien qu’il y a des secteurs qui vont être compliqués. Avant le match, il faut prévoir l’imprévu. Parfois il y a des secteurs où on pense être en difficulté et cela se passe bien et d’autres où on est piégés par l’adversaire, où on a des scories. La touche c’est un exercice collectif. Ce qui est intéressant sur ce match c’est que l’équipe, malgré un début difficile, a réussi sans s’affoler à rectifier le tir petit à petit et ensuite à terminer proprement. Ce qui a permis de garder le contrôle et de bien conclure ce match, grâce à cet alignement qui a su comprendre et s’adapter à ce qui se passait en face.