Celtic-Losc : Pourquoi Lille veut absolument rester premier de son groupe de Ligue Europa

FOOTBALL Déjà qualifié pour les seizièmes de finale de Ligue Europa, le Losc ne veut pourtant pas jouer les touristes ce jeudi (21 heures) à Glasgow pour son dernier match de poule

Francois Launay

— 

Le Losc et le Celtic s'affrontent jeudi à Glasgow  en Ligue Europa
Le Losc et le Celtic s'affrontent jeudi à Glasgow en Ligue Europa — Michel Spingler/AP/SIPA
  • Lille se déplace sans pression ce jeudi soir (21 heures) sur la pelouse du Celtic Glasgow.
  • Déjà qualifié pour les seizièmes de finale, le club nordiste aimerait conserver sa première place du groupe H qui apporte quelques avantages.

Sur le papier, ce match n’a plus beaucoup d’intérêt. Qualifié depuis une semaine pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, le Losc se rend sans pression ce jeudi (21 heures) à Glasgow pour son dernier match de poule.

Alors qu’il reste encore quatre matchs de Ligue 1 à jouer d’ici Noël, l’effectif nordiste devrait tourner dans les grandes largeurs sur la pelouse d’un Celtic déjà éliminé. Mais n’allez pas croire que le Losc, leader de son groupe H, prend ce match par-dessus la jambe. Les Nordistes l’assurent : ils veulent s’imposer en Ecosse pour être sûrs de rester leader de leur poule. Car cette première place a quelques avantages.

Pour avoir une meilleure chance au tirage

Si Lille reste premier de son groupe, il aura l’avantage de recevoir au retour en seizièmes de finale. Pour ceux qui doutent de l’intérêt de la chose vu que les matchs pourraient encore se jouer à huis clos en février, on peut rajouter que le pedigree des adversaires ne sera pas exactement le même.

En finissant premier, le Losc sera sûr d’éviter les autres premiers de poule ou encore les quatre meilleurs troisièmes de groupe de Ligue des champions reversés dans la compétition. Ainsi, des équipes comme Manchester United, l’AS Rome, Arsenal ou encore Villareal ne croiseraient pas la route des Nordistes dès les seizièmes par exemple.

Pour continuer de marquer les esprits en Europe

Invaincu depuis le début de saison en Ligue Europa (3 victoires, 2 nuls), le Losc pourrait devenir la première équipe française depuis Saint-Etienne en 2016 à remporter son groupe de Ligue Europa. Au-delà de ce prestige hexagonal, les Nordistes savent que l’Europe est une belle vitrine pour marquer les esprits à l’image du beau succès (0-3) décroché le 5 novembre dernier à San Siro sur la pelouse du Milan AC.

« Avoir eu ce parcours-là donne de la confiance aux joueurs, ça leur enlève de la pression. Jouer des matchs de coupe d’Europe, c’est une visibilité à l’international et les joueurs aiment ça », reconnaît Christophe Galtier, l’entraîneur lillois.

Pour donner du temps de jeu et maintenir une dynamique

Particulièrement fourni cette saison, l’effectif lillois prouve qu’il est capable de jouer sur les deux tableaux. Pour continuer à concerner tout le monde, Galtier va sans doute faire tourner dans les grandes largeurs même s’il s’en défend. « On ne va pas au Celtic en présentant une équipe de coiffeurs. Cette première place n’est pas acquise et on doit se battre pour la conserver », assure le coach nordiste.

Même si plusieurs changements vont se produire. Jamais aligné d’entrée cette saison, Timothy Weah devrait débuter. D’autres joueurs comme Renato Sanches, qui revient de blessure, devraient en profiter pour grapiller du temps de jeu. « Ça permet de maintenir une dynamique quelle que soit l’équipe alignée », insiste Galtier à la tête d’un effectif qui n’a perdu qu’un match depuis le début de saison.

Pour ramener un peu plus d’argent

Le modèle économique du Losc ne s’effondrera pas en cas de deuxième place. Il n’empêche qu’il y a quand même 500.000 euros de différence entre un premier et un deuxième de poule en Ligue Europa.

Déjà qualifié, le club nordiste a déjà droit à une prime de 500.000 euros. S’il termine premier, c’est un million supplémentaire mais « seulement » 500.000 euros en cas de deuxième place. En ces temps d’incertitude économique, c’est toujours ça de pris, même pour le Losc.