Losc-Sparta Prague : Lille verra son premier printemps européen depuis dix ans

FOOTBALL Vainqueur jeudi soir du Sparta Prague (2-1), le club nordiste s'est qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa

Francois Launay

— 

La joie des Lillois qualifiés pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa
La joie des Lillois qualifiés pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa — AFP
  • Vainqueur du Sparta Prague (2-1), Lille jouera les seizièmes de finale de la Ligue Europa en février prochain.
  • Ce succès acquis grâce à un doublé de Burak Yilmaz va permettre au Losc de se consacrer à la Ligue 1 pendant deux mois.

Dix ans que Lille attendait ça. Vainqueur jeudi soir du Sparta Prague (2-1), le Losc verra le printemps européen pour la première fois depuis 2011. Qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, le club nordiste sera fixé sur son sort le 14 décembre. « On est qualifiés au soir de la 5e journée ce qui est une performance. Les joueurs sont allés chercher cette qualification. Le mérite leur en revient dans un groupe qui était ouvert », s’est réjoui Christophe Galtier, l’entraîneur lillois. Même si le leader du groupe H, toujours invaincu sur la scène européenne cette saison, aura eu chaud avant de pouvoir enfin souffler.

Qualifié dans la douleur

Pendant longtemps, on a cru que la malédiction du stade Pierre Mauroy en coupe d'Europe allait encore frapper. Incapable de s’imposer à domicile sur la scène européenne depuis huit ans et quatorze matchs, Lille a enfin mis un terme à sa série noire. Mais que ce fut dur pour les hommes de Christophe Galtier. Largement dominateurs, les Lillois ont longtemps buté sur la défense tchèque malgré les nombreuses occasions d’Araujo (31e, 36e), André (45e), David (49e) ou encore Xeka (56e). Pire, alors que le Sparta venait d’être réduit à dix après l’expulsion de Celutska (64e), le Losc a trouvé le moyen de se prendre un pion. Sur un marquage plus que lâche de Bradaric, Krejci a placé une tête parfaite dans le but de Maignan (71e). Un gros coup dur pour le club nordiste avant que Burak Yilmaz n’endosse le costume du sauveur.

Yilmaz, fort comme un Turc

Si Lille est en seizièmes de finale de Ligue Europa, il peut dire un grand merci à Burak Yilmaz. Entré en jeu à la 77e minute pour remettre un Losc mené au score dans le sens de la marche, l’attaquant de 35 ans a parfaitement rempli sa mission. En reprenant un centre de Weah (80e) et en enveloppant une magnifique frappe (84e), le Turc a signé un doublé en quatre minutes qui change tout. Arrivé cet été à Lille, le joueur d’expérience est une des grandes satisfactions nordistes. Avec six buts en Ligue 1 et un doublé en Ligue Europa, Yilmaz est même l’une des pièces maîtresses offensives du Losc.

Priorité à la Ligue 1 jusqu’en février

Avec cette qualification acquise une journée avant la fin de la phase de poules, le Losc se déplacera en tongs sur la pelouse du Celtic jeudi. Nul doute que Christophe Galtier alignera une équipe bis pour tout miser sur la Ligue 1 jusqu’à la trêve hivernale. Car les échéances importantes arrivent pour le deuxième de Ligue 1 qui va affronter successivement Monaco, Bordeaux, Paris et Montpellier d’ici Noël. Un programme sur lequel le club nordiste va pouvoir se consacrer entièrement avant de retrouver la Ligue Europa les 18 et 25 février. De quoi voir venir.