Losc-AS Monaco : Lille arrive enfin à enchaîner coupe d'Europe et championnat

FOOTBALL Le club nordiste s’est imposé dimanche à domicile face à Monaco (2-1)

Francois Launay
— 
Yazici et les Lillois ont de quoi lever les bras au ciel après le succès face à Monaco
Yazici et les Lillois ont de quoi lever les bras au ciel après le succès face à Monaco — Michel Spingler/AP/SIPA
  • Vainqueur de Monaco dimanche (2-1), Lille a repris la deuxième place de Ligue 1.
  • Pour la première fois de la saison, le Losc a remporté un match de championnat après avoir joué pendant la semaine en Ligue Europa.
  • Deuxième de Ligue 1, qualifié pour les seizièmes de finale de Ligue Europa, le club nordiste a vécu une semaine parfaite.

Il y a des semaines comme ça où tout vous réussit. En ce moment, c’est le cas du Losc. Vainqueur du Sparta Prague (2-1) jeudi et qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, le club nordiste a enchaîné en battant Monaco (2-1) ce dimanche en Ligue 1. Une victoire importante qui permet aux Lillois de reprendre la deuxième place au classement et de reléguer à trois points un concurrent direct pour le podium.

Surtout, c’est la première fois de la saison que Lille s’impose en championnat après avoir joué un match européen trois jours plus tôt. Jusqu’ici, le Losc avait toujours vécu des dimanches compliqués en Ligue 1 (3 nuls et 1 victoire). Dimanche contre Monaco, la mise en route a été poussive moins de 72 heures après le match contre Prague. Mais cette fois-ci, le succès aura été au rendez-vous. La fin d’une série noire tout sauf anodine pour Christophe Galtier.

Une équipe en pleine confiance

« On ne devait pas rester dans une forme de fatalité en se disant qu’il y a les matchs de coupe d’Europe et que trois jours après c’est difficile. C’est difficile mais il faut essayer d’occulter ça, d’être performant et de gagner des matchs. Je trouve qu’on est beaucoup mieux rentrés dans ce match que les fois précédentes. Il le fallait face à une équipe qui peut vous sanctionner de manière radicale. Ça va sûrement donner encore plus de confiance au groupe », se réjouit l’entraîneur du Losc.

Comme s’il fallait encore plus de confiance à un groupe nordiste qui n’en manque pas depuis le début de saison. A la fois brillant sur la scène nationale comme dans l’arène européenne, le club lillois répond présent à chaque rendez-vous important. De là à faire du Losc un vrai rival du PSG, qui n’a que deux points d’avance, il y a un pas que Christophe Galtier ne veut surtout pas franchir.

Capable de jouer le titre avec Paris ?

« Faire semblant, ce n’est pas trop mon style. Quand je vois le PSG capable de l’emporter à Montpellier (1-3) avec une rotation de huit joueurs… En étant très honnête, je regarde ce qui se passe derrière nous. Il y a une bagarre terrible avec Lyon, Marseille, Montpellier, Monaco. Paris reste Paris avec beaucoup de qualité. Ils restent les favoris. Je regarde surtout ce qui se passe dans le peloton qui s’accroche. Il faudra gagner des matchs charnière pour bien basculer en deuxième partie de saison avec un calendrier moins chargé », assure le technicien lillois.

A mi-chemin de son marathon de dix matchs en trente jours, le Losc est toujours là. Il y avait bien longtemps qu’un club français, hors Paris, avait réussi à enchaîner Ligue 1 et coupe d'Europe avec la même réussite. Reste à savoir combien de temps Lille peut tenir à ce rythme.