Les immanquables de Roland-Garros: Nadal en finale, Djoko et Thiem reviendront, Mladenovic n°1 mondiale

TENNIS Tout ce qu’il s’est passé ce vendredi 7 juin Porte d’Auteuil

Nicolas Stival

— 

Rafael Nadal, encore trop fort pour Roger Federer à Roland-Garros.
Rafael Nadal, encore trop fort pour Roger Federer à Roland-Garros. — Thomas Samson / AFP

A Roland-Garros,

Vous avez passé l’après-midi dans une grotte ou dans une autre zone blanche ? Pas de problème, 20 Minutes vous résume cette journée à Roland-Garros.

Le « Fedal » du jour : Nadal trop fort pour Federer

Du vent, de la terre dans les yeux… Les conditions étaient tout sauf idéales pour le match le plus attendu de cette quinzaine : la demi-finale entre les éternels rivaux Rafael Nadal et Roger Federer. Mais la météo n’a pas joué sur la logique. Comme lors de leurs cinq rencontres précédentes Porte d’Auteuil, l’Espagnol a dominé le Suisse. Sans frémir (6-3, 6-4, 6-2).

La frustration du jour : Djokovic-Thiem interrompu

Nadal doit encore attendre ce samedi pour savoir qui osera tenter de l’empêcher de gagner un douzième titre à Paris. Dominic Thiem avait fait le break dans la troisième manche contre Novak Djokovic lorsque la partie a été interrompue (pour la deuxième fois) par la pluie à 17h42 précises (6-2, 3-6, 3-1). A 18h30, l’info tombait, alors que Djoko avait déjà pris la direction de l’hôtel : le match ne reprendra que samedi. Et tant pis si le soleil a ensuite temporairement fait son apparition au-dessus du central… On commence à se faire du mouron pour la tenue dimanche de la finale hommes…

Les lauréates du jour : Bardy et Vondrousova en finale

Le tournoi féminin aura une championne inédite à l’issue de la finale, ce samedi. Ashleigh Barty (tête de série numéro 8) affrontera Marketa Vondrousova (38e joueuse mondiale). L’Australienne de 23 ans est sortie victorieuse d’une demi-finale à rebondissement contre la très prometteuse Américaine Amanda Anisimova, la tombeuse de Simona Halep en quart (6-7 [4], 6-3, 6-3). La Tchèque, qui fêtera ses 20 ans le 28 juin, a éliminé la Britannique Johanna Konta en deux sets disputés (7-5, 7-6 [2]).

La Française du jour : Kiki Mladenovic en finale et numéro 1 mondiale du double

Pas de quartier. Associée à la Hongroise Timea Babos, Kristina Mladenovic a dispersé la paire belgo-biélorusse Elise Mertens – Aryna Sabalenka (6-2, 6-1). La Française est assurée de devenir numéro 1 mondiale du double avant même la finale de dimanche, contre les Chinoises Duan et Zheng. « Kiki » a déjà gagné l’épreuve en 2016, au côté de Caroline Garcia.

Le point du jour : Le roi Rafa frappe encore

Un très long échange, brutalement abrégé par un splendide revers croisé. Que faire face l’empereur de la Porte d’Auteuil ?