Roland-Garros: Grosse surprise, la jeune Anisimova sort Halep et se qualifie pour les demi-finales

TENNIS Et elle n'a pas fait de détail pour sortir la tenante du titre

N.C.

— 

Amanda Anisimova, 17 ans, s'est qualifiée pour la première demi-finale de Grand Chelem de sa carrière en battant Simona Halep à Roland-Garros.
Amanda Anisimova, 17 ans, s'est qualifiée pour la première demi-finale de Grand Chelem de sa carrière en battant Simona Halep à Roland-Garros. — Michel Euler/AP/SIPA

Tout le monde voyait Simona Halep filer vers un second titre consécutif à Roland-Garros. Raté. La Roumaine s’est fait éliminer jeudi en quart de finale par la jeune Américaine Amanda Anisimova, 51e joueuse mondiale. A 17 ans, cette dernière, qui a livré un vrai récital (victoire 6-2, 6-4), se qualifie pour sa toute première demi-finale en Grand Chelem. Halep, elle, réalise son moins bon Roland depuis 2016. 

« Je suis triste parce que je n’ai pas pu jouer mon jeu, ni bouger comme je le voulais, j’ai fait tout ce que je pouvais aujourd’hui. Ça n’est pas si mal d’arriver en quarts de finale, j’ai fait de bons match, je quitte le tournoi avec des pensées positives. J’étais un peu stressée car je pensais bien jouer, j’avais trop d’attente vis-à-vis de moi même, trop de tension dans mon corps », a déclaré la tenante du titre. Fair-play, la Roumaine voit bien sa tombeuse aller très loin dans le tournoi. « Si elle joue comme aujourd’hui, si elle n’est pas émotive qu’elle reste calme comme aujourd’hui, elle a de grandes chances. »

Ashleigh Barty a ses chances, elle aussi. L’Australienne de 23 ans a écarté l’Américaine Madison Keys, également en deux sets (6-3, 7-5). Ce tableau féminin est décidément plein de surprises​. Barty, 8e mondiale, est la joueuse la mieux classée au rendez-vous du dernier carré. L’autre demi-finale opposera vendredi la Britannique Johanna Konta (26e) et la jeune Tchèque Marketa Vondrousova (38e).

En raison du report dû à la pluie des matchs de mercredi, ces deux matchs auront lieu vendredi sur les  courts Suzanne-Lenglen et Simonne-Mathieu - et non sur le Philippe-Chatrier comme d'habitude. Ils seront «accessibles exceptionnellement aux titulaires de billets annexes», précise l'organisation.