NBA: Un coup de balai et les Golden State Warriors se qualifient pour leur 5e finale consécutive

BASKETBALL Même sans Durant, les Warriors de Steph Curry « sweepent » les Blazers

M.D. avec AFP

— 

Les Warriors tenteront de soulever leur troisième trophée en trois ans.
Les Warriors tenteront de soulever leur troisième trophée en trois ans. — Ted S. Warren/AP/SIPA

Stephen Curry a fait mieux que Michael Jordan, Magic Johnson ou encore Kobe Bryant : le meneur de Golden State a conduit son équipe en finale NBA pour la cinquième année consécutive, lundi. En battant Portland dans sa salle en prolongation (119-117), Golden State va devenir à partir du 30 mai la deuxième équipe, après les Bostons Celtics qui écrasaient la NBA dans les années 1960, à disputer cinq finales de suite.

Les double champions en titre ont remporté la finale de la conférence Ouest sur le score sans appel de quatre victoire à zéro. Mais comme l’a reconnu leur entraîneur Steve Kerr, « le score ne reflète pas la physionomie de cette série : il a fallu se battre et aller chercher chacune de ces victoires », a-t-il expliqué. Pour le troisième match de suite, les Warriors ont compté 17 points de retard et ont été malmenés par les Trail Blazers, en particulier par l’inattendu Meyers Leonard (30 pts, 12 rbds).

Les Warrriors ont renversé leurs adversaires durant une 4e période à sens unique

Mais comme lors des deux précédents matches, ils ont renversé leurs adversaires durant une 4e période à sens unique. Le grand artisan de ce triomphe s'appelle Stephen Curry qui a marqué 37 points et tourne à une moyenne hallucinante de 36,5 points par match sur les cinq derniers matches !

« C’est marrant, car beaucoup de gens disaient que notre équipe n’avait pas de profondeur de banc et que cela pouvait être notre point faible, tenait à rappeler le meneur des Warriors. Mais cette série a montré qu’on avait beaucoup de ressources », a noté l’aîné des frères Curry, vainqueur de son cadet Seth, meneur remplaçant de Portland.

Comme la finale NBA ne débute pas avant neuf jours, Kevin Durant, blessé, pourrait être opérationnel pour le prochain match de son équipe contre Milwaukee ou Toronto.