VIDEO. Wolfsburg-OL: Les Lyonnaises foncent vers un nouveau sacre européen... Place à Chelsea en demi-finale

FOOTBALL FEMININ En l'emportant à Wolfsburg ce mercredi au terme d'un match très spectaculaire (2-4), l'OL se rapproche de son sixième sacre européen. Les Lyonnaises affronteront Chelsea en demi-finale

Jérémy Laugier
— 
Dzsenifer Marozsán célèbre avec ses partenaires son ouverture du score, ce mercredi à Wolfsburg. Ronny Hartmann
Dzsenifer Marozsán célèbre avec ses partenaires son ouverture du score, ce mercredi à Wolfsburg. Ronny Hartmann — AFP

Il va encore falloir être sacrément costaud pour empêcher l’OL de filer vers une nouvelle couronne européenne. Même Wolfsburg, finaliste en titre ayant l’avantage de recevoir au retour après une courte défaite (2-1) une semaine plus tôt au Parc OL, n’a pas vraiment pu espérer renverser le triple tenant du titre ce mercredi (2-4).

Après s’être vite mises à l’abri grâce à Dzsenifer Marozsán (0-1, 8e) et Wendie Renard (0-2, 24e sur penalty), les Lyonnaises se sont juste un peu fait peur en début de seconde période. Portées par un doublé de Pernille Harder (52e et 54e), les Allemandes n’étaient plus qu’à deux buts d’un incroyable renversement de situation. Mais malgré une défense fébrile comme rarement après la pause, cette équipe lyonnaise semble souvent insubmersible.

Le PSG a craqué dans les arrêts de jeu contre Chelsea

La redoutable Eugénie Le Sommer, déjà buteuse à l’aller, a répondu à Pernille Harder (61e, 80e) pour boucler l’affaire sans trembler (2-4). « Personne n’aurait parié, avant le début du match retour, sur une victoire 4-2 de l’OL, savoure l’attaquante des Bleues. C’est une très grosse performance et on a un titre à défendre. » Reynald Pedros souligne la puissance de feu de son groupe devant : « C’est fort de marquer quatre fois ici mais c’est dans notre ADN de mettre des buts ».

Pour participer, le 18 mai à Budapest, à la 8e finale de Ligue des champions de leur histoire (en dix ans !), les Lyonnaises devront se défaire en demies (aller le 20 ou 21 avril au Parc OL, retour le 27 ou 28 avril à Londres) de Chelsea. Les Anglaises viennent d’arracher dans les arrêts de jeu à Jean-Bouin leur qualification contre le PSG (2-1 ce mercredi, 2-3 au cumulé).