FC Nantes-Guingamp: Voilà Emiliano Sala devant Neymar et à un but de Kylian Mbappé... si, si

FOOTBALL Avec 10 buts en 12 journées, l'Italo-Argentin est actuellement le deuxième meilleur buteur de tous les championnats européens...

David Phelippeau

— 

Emiliano Sala en est à 10 buts en 12 matchs.
Emiliano Sala en est à 10 buts en 12 matchs. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Emiliano Sala (28 ans) a inscrit ses 9e et 10e buts de la saison dimanche face à Guingamp.
  • Il est le deuxième meilleur buteur en L1 et en Europe.

En Europe, seul Kylian Mbappé fait mieux que lui avec un but en plus. Dimanche, contre Guingamp, Emiliano Sala (28 ans) a inscrit ses 9e et 10e de la saison. 10 buts en 12 matchs de L1. 12, c'est le total de l’Italo-Argentin en 2016-2017 et en 2017-2018 en L1.

« Emiliano, vous êtes le deuxième meilleur en Europe et devant Neymar (9 buts) ? », interroge un journaliste. « Je vais plutôt parler de l’équipe, du match qu’on a fait. Après, deuxième meilleur buteur d’Europe ? C’est le travail qui paie. » Sala abhorre parler de lui. Alors, ce sont les autres qui en parlent le mieux. Nicolas Pallois, très proche de lui et qui a déjà joué avec lui à Niort et à Bordeaux : « 10 buts ? A Niort, il avait marqué 18 buts (rires). Pour moi, c’est un très grand attaquant ! »

Deuxième meilleur buteur en Europe, c’est « beau », selon Rongier

La parole est à Valentin Rongier : « Emi (son surnom), deuxième buteur en Europe ? C’est beau. Emiliano Neymar. Il n’est pas sous coté. Tout le monde sait qu’il a d’énormes qualités. Après, certains disent que techniquement il est beaucoup moins fort que beaucoup d’autres attaquants, mais il montre que c’est totalement faux. Il a toutes les qualités d’un avant-centre moderne. »

Vahid l’a trouvé dans un état moral compliqué à son arrivée

On garde le meilleur pour la fin : l’avis d’un spécialiste du poste d’avant-centre, Vahid Halilhodzic (son coach) : « Il est payé pour ça [marquer] (sourire). C’est un mec adorable. Quand je suis arrivé [à Nantes], il était vraiment dans un état moral pas terrible [à cause notamment d’un transfert avorté en Turquie]. Il a bossé et il est récompensé. C’est un attaquant comme on en voit très peu aujourd’hui. J’espère qu’il va rattraper Vahid et le dépasser même. » On souhaite du courage à Sala - qui est en négociations avec la direction pour prolonger son contrat qui prend fin dans un an et demi - puisque Halilhodzic avait inscrit 27 buts en 1982-1983 et 28 en 1984-1985. Chiche Sala ?