Nantes: Le promoteur dévoile des nouvelles images du projet YelloPark, le débat s'enflamme à nouveau

URBANISME Dans la journée de samedi, Yoann Joubert, porteur du projet avec le président du FCN Waldemar Kita, a communiqué sur Twitter…

David Phelippeau

— 

Une nouvelle image du futur projet YelloPark.
Une nouvelle image du futur projet YelloPark. — @YelloPark

Dans la journée de samedi, sur Twitter, Yoann Joubert, le patron de Réalités, un des deux porteurs du projet (avec Waldemar Kita, président du FCN), visant à construire un nouveau stade de football (40.000 places), mais aussi des logements, des commerces, des bureaux ou des espaces verts, a dévoilé de nouvelles images.

« Comme promis par Yoann Joubert, aucun bâtiment à proximité du quartier Ranzay et Halvêque ne dépasse deux étages soit une hauteur de 10 mètres », précise le compte YelloPark. Un véritable virage à 180° quand on se souvient que dans le tout premier projet, une tour de 120 m était prévue. Laquelle avait finalement été supprimée à la demande de la maire de Nantes Johanna Rolland.

Par ailleurs, quid des parkings ? Sur ces nouvelles images, ils n’apparaissent plus. Pourtant, Luc Delatour, salarié du FC Nantes et responsable du projet stade pour Yellopark, avait promis une offre de stationnement plus étoffée qu’actuellement au stade de la Beaujoire, avec 2 430 places supplémentaires prévues, soit une capacité totale de 6 720. Sur Twitter, les porteurs du projet ont répondu que ces stationnements seront en sous-sol.

Le terrain gazonné entouré d’immeubles rappelant la Beaujoire a disparu ?

Enfin, sur ces nouvelles images, on ne voit plus le terrain de foot gazonné (de la Beaujoire) qui devait être entouré de plusieurs immeubles de moyenne hauteur, l’ensemble rappelant la forme du stade du stade de la Beaujoire (voué à la démolition dans le projet YelloPark). « Garder l’empreinte du stade de la Beaujoire, c’est un geste hyper fort qui ancre le projet dans la mémoire et respecte l’histoire des lieux », justifiait, enthousiaste, Yoann Joubert, PDG du groupe Réalités en février dernier.

Maquette du projet YelloPark, son nouveau stade, ses espaces verts, ses logements.
Maquette du projet YelloPark, son nouveau stade, ses espaces verts, ses logements. - F.Brenon/20Minutes

Ces nouvelles images, qui viennent après plusieurs mois de concertation, ont forcément fait réagir les opposants. Sur Twitter, le débat a fait rage. Yoann Joubert, fâché, a demandé à ses équipes de ne plus communiquer.

Pour rappel, le prochain grand rendez-vous pour ce projet est prévu le 7 décembre. Ce jour-là, les élus de Nantes Métropole se prononceront sur la cession de la Beaujoire et de ses 23 ha à la société YelloPark.