FC Nantes: «Je n'ai jamais eu de problèmes humains avec un coach», affirme Kita

FOOTBALL Le président du FCN a présenté son 15e entraîneur (Halilhodzic), ce jeudi midi à la Beaujoire...

David Phelippeau

— 

Waldemar Kita.
Waldemar Kita. — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Les caméras étaient braquées sur « coach Vahid » ce jeudi midi, mais au bout de 40 minutes, il a attiré la lumière. Le président Kita a développé la relation qu’il entretient avec les entraîneurs. Pour rappel, en 11 ans, si on compte les intérimaires et à deux reprises Der Zakarian, Vahid Halilhodzic est son 15e technicien. « Je n’ai jamais eu de problème humainement avec un entraîneur, jamais. Dites-moi qui ? » Jean-Marc Furlan ou Landry Chauvin - pour ne citer qu’eux - souriront en lisant ces lignes. « Vous faites une caricature et vous avez une certaine vision de moi », regrette WK.

René Girard a été « courageux » de partir

Le président nantais persiste et signe : il n’a jamais été en conflits avec un de ses nombreux coachs. « Avec Monsieur Ranieri [saison 2017-2018] et Monsieur Conceiçao [décembre 2016-juin 2017], ça s’est bien passé. Avec René Girard [juin 2016-décembre 2016], c’est mal passé ? Lui, il a été courageux. Il n’avait pas honte de dire qu’il ne pouvait rien faire avec ses joueurs. Il a décidé de partir pour l’intérêt du club. […] Est-ce que vous m’avez vu critiquer un entraîneur ? » WK incite alors son auditoire à prendre une feuille blanche : « Analysez les échecs, prenez une feuille et analysez-les. Pour pouvoir me juger il faut travailler avec moi au quotidien. » Halilhodzic va avoir l’opportunité dans les semaines à venir.

Quant à Miguel Cardoso, licencié mardi, « je n’ai aucun problème avec [lui], c’est un garçon très intelligent, j’en suis convaincu. Il fera une très belle carrière par la suite. »