On l’avait quitté en finale de Ligue des champions, complètement détruit après ses deux erreurs face au Real Madrid. Loris Karius avait été coupable sur l’ouverture du score de Karim Benzema et sur le troisième but de Gareth Bale. L’entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp avait estimé, quelques jours après le match, que la commotion cérébrale de Loris Karius, provoquée par Sergio Ramos, expliquait ses bourdes.

Nouvelle saison, nouveaux gants, nouveaux objectifs ? Et bien, pas tellement, pour le portier allemand qui a commencé l’exercice 2018-2019 par deux nouvelles boulettes. La première à l’entraînement, ce qui n’est pas si grave que ça, reconnaissons-le.

La seconde erreur est intervenue lors du match amical. Face aux Anglais de Tranmere, Loris Karius a provoqué le second but de ce club de League Two (quatrième division). Le « dernier rempart » des Reds​ a relâché un ballon sur un coup franc dans les pieds de l’attaquant. Chou blanc donc.