Liverpool: «Il a eu une commotion cérébrale»…Klopp protège Karius après son fiasco en finale de Ligue des champions

FOOTBALL Jürgen Klopp est revenu sur la finale de Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid (1-3). Pour lui, l’explication du match apocalyptique de Loris Karius tient dans « une commotion cérébrale » durant la rencontre…

J.L. avec AFP

— 

Loris Karius et Jürgen Klopp, ici lors d'un match de Premier League contre Leicester en décembre.
Loris Karius et Jürgen Klopp, ici lors d'un match de Premier League contre Leicester en décembre. — PAUL ELLIS / AFP

Le monde entier est tombé sur ce pauvre Loris Karius, un soir de finale de Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid (1-3). Le 26 mai, le gardien allemand des Reds a signé deux bourdes colossales sur les buts de Karim Benzema et de Gareth Bale. Son entraîneur Jürgen Klopp revient ce vendredi sur cet épisode dans une interview publiée par le site du club.

Alors que le joueur de 25 ans s’apprête à lancer sa saison à l’occasion d’un match de préparation contre Chester City samedi, l’ancien coach de Dortmund tient à protéger son gardien titulaire.

« Ce n’est pas une excuse mais une explication »

« Tout est normal ici. Je ne sais pas exactement ce que les gens pensent de la situation. On ne pense plus à ça au moment d’attaquer une nouvelle saison. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il a eu une commotion cérébrale lors du match », indique Jürgen Klopp, en référence à un coup de coude expédié durant la finale par ce cher Sergio Ramos (49e). « Il ne l’a évidemment pas senti. La personne qui en est victime est sûrement la dernière à s’en apercevoir, poursuit l’entraîneur allemand. Nous ne nous servons pas de cela comme une excuse, mais comme une explication. »

Cinq jours après cette finale de Ligue des champions, des spécialistes ayant examiné Loris Karius ont déterminé qu’il avait souffert d’une commotion cérébrale. Même si les Reds ont déjà tenté (en vain) d’acheter Alisson Becker, le gardien brésilien de l’AS Roma, Karius pourrait donc rester numéro un la saison prochaine à Liverpool.