Rowenta X-Ô160 : Nous avons testé le premier aspirateur traîneau sans fil au monde

ELECTROMENAGER « 20 Minutes » a testé le premier aspirateur traîneau sans fil au monde, un appareil hybride et convaincant signé Rowenta

Christophe Séfrin
— 
On a testé X-Ô 160, le premier aspirateur traîneau sans fil au monde — 20 Minutes
  • Alors que le marché de l’aspiration est le plus dynamique en France dans le monde du petit électroménager, Rowenta innove.
  • Avec son X-Ô160 vendu 549,99 euros, la marque du groupe SEB propose le premier aspirateur traîneau sans fil au monde.
  • Hybride et agile, offrant une bonne autonomie, il propose surtout un nettoyage efficace comme « 20 Minutes » a pu le constater.

Le marché de l’entretien des sols ne connaît pas la crise. Une présence accrue à son domicile en raison de la pandémie de Covid-19 pousse un Français sur cinq à davantage prendre soin de ses sols, selon le baromètre Etudes Trajectoires 2021 du Gifam.

Parallèlement, le marché de l’aspiration ne cesse d’innover. Après les aspirateurs robot et les aspirateurs balai sans fil, voici X-Ô160, le premier aspirateur traîneau sans fil au monde. Cocorico, on le doit à Rowenta (groupe SEB), et il est fabriqué en Normandie (et annoncé avec une réparabilité de 15 ans) ! 20 Minutes a pu faire le grand ménage avec cet aspirateur made in France. Un cadeau dans le traîneau ?

L'X-Ô 160 dispose d'un bac à poussière amovible d'une capacité d'un litre.
L'X-Ô 160 dispose d'un bac à poussière amovible d'une capacité d'un litre. - ROWENTA

58 roues pour des déplacements à 360°

Rowenta a voulu dépoussiérer le monde de l’aspiration. En déballant X-Ô160, on constate que l’appareil ne ressemble guère à un traditionnel aspirateur traîneau.

Les commandes situées au sommet du tube de l'X-Ô 160.
Les commandes situées au sommet du tube de l'X-Ô 160. - ROWENTA

Sous sa large poignée de transport, une surprise. On repère, disposées latéralement sur la circonférence sur ses deux grosses roues, cinquante-six minuscules roues grises. Vocation : assurer les mouvements de la machine à 360°. On constate aussi que l’X-Ô160 se dispense de sac. A la place, un bac à poussières amovible situé sur l’avant. Sa capacité d’un litre est généreuse, bien plus que celle de la plupart des aspirateurs balai (mais moins que celle des aspirateurs traîneau à sac avec 4,5 litres).

Sous l’appareil, une trappe d’ouverture pour y glisser une batterie. Avec ce modèle, Rowenta en fournit deux, permettant à l’appareil d’afficher une autonomie cumulée de 2h40.

Fourni avec deux batteries l'X-Ô 160 promet une autonomie cumulée de 2h40.
Fourni avec deux batteries l'X-Ô 160 promet une autonomie cumulée de 2h40. - ROWENTA

Par défaut, le tuyau souple d’aspiration dispose d’une brossette sofa. Selon les besoins, celle-ci s’emboîte sur le tube du X-Ô 160 au bout duquel peuvent être installés soit la classique brosse d’aspiration pour sols (dur et moquettes) fournie, soit une mini-brosse dite « turbo » pour les poils d’animaux.

230 air watts à pleine puissance

Pour notre premier essai, un constat : l’interrupteur à l’arrière de l’appareil semble assez mal placé. Sa manipulation impose en effet de tenir l’aspirateur d’une main et de l’allumer d’une autre.

Au sommet du manche sont disposés plusieurs boutons : Pause, Eco, High, Max et Boost. Leur déclenchement module la puissance d’aspiration selon les besoins (jusqu’à 230 air watts, l’équivalent de la puissance d’un aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute Extra). « Cette puissance est la plus importante que l’on puisse actuellement trouver sur un aspirateur sans fil » précise à 20 Minutes Emilie Péché, chef de produit Rowenta.

Le Rowenta X-Ô 160, premier aspirateur traîneau sans fil au monde.
Le Rowenta X-Ô 160, premier aspirateur traîneau sans fil au monde. - ROWENTA

Et nouvelle surprise : le module où sont regroupées ces touches de fonctionnement n’est autre qu’une télécommande amovible… On a tôt fait d’en comprendre l’intérêt. Lorsque l’on déboîte le tuyau souple et sa brossette du tube rigide de l’aspirateur, il n’y a en effet plus aucun moyen d’en contrôler la puissance d’aspiration.

Une télécommande pour mieux aspirer

L’utilisateur peut donc soit déterminer cette puissance avant de déposer le tube, soit déposer le tuyau et s’en aller télécommande en poche.

La télécommande de l'X-Ô 160 pour moduler la puissance d'aspiration en toutes circonstances.
La télécommande de l'X-Ô 160 pour moduler la puissance d'aspiration en toutes circonstances. - ROWENTA

Pratique, certes, lorsqu’on veut par exemple nettoyer l’intérieur d’une voiture et aspirer avec douceur le tableau de bord, et avec plus de vigueur le tapis dans le coffre. Mais un peu contraignant. « Cette télécommande n’est pas là pour gêner l’usage mais palier toutes les situations », défend Emilie Péché chez Rowenta.

On apprécie cependant le bouton Pause. A tout moment, il est ainsi possible d’interrompre l’aspiration avant de la reprendre. C’est assez commode au moment de changer de brosse. Cela limite aussi le bruit perçu, même si celui de l’X-Ô160 reste modéré.

Les sols en mode Boost

Pour l’aspiration des sols, nos tests répétés ont ensuite révélé un aspirateur efficace. Agile, l’X-Ô160 s’adapte facilement à toutes les situations et se meut avec aisance. Pouvoir moduler précicément sa puissance est un vrai gage de nettoyage réussi. On passe ainsi du mode Eco pour aspirer la poussière délicatement sur les meubles et autour des objets. Puis au mode Boost pour le tapis d’une entrée incrusté de saletés. Et l’on passe par le mode High pour les carrelages et Max pour les tapis qui nécessitent davantage de muscles pour être débarrassés de miettes, poils d’animaux, etc.

Le tube de l'X-Ô 160 en mode Flex pour passer vraiment partout.
Le tube de l'X-Ô 160 en mode Flex pour passer vraiment partout. - ROWENTA

Et Rowenta a imaginé une astuce pour nous aider à passer sous les meubles. Le tube de l’aspirateur peut se plier en deux, formant ainsi un coude. Il est ainsi bien plus facile d’aller chercher la poussière sous un buffet ou un canapé (pour peu que la brosse, qui mesure 6,5 cm d’épaisseur, ne soit pas un handicap). Bref, finies les gesticulations pour passer l’aspirateur vraiment partout. « On a développé ce tube pliable pour la première fois il y a trois ans. Ce qui était à la base un petit plus est devenu quelque chose qui est rentré dans nos codes », relate Emilie Péché.

L'aspiration des escaliers, cas d'école pour l'aspirateur X-Ô 160.
L'aspiration des escaliers, cas d'école pour l'aspirateur X-Ô 160. - ROWENTA

Cas d’école : l’aspiration d’un escalier qui est une vraie galère avec un classique aspirateur traîneau, lourd et encombré de son câble d’alimentation, devient ici un jeu d’enfant. Une main porte l’X-Ô160 (4,5 kg), l’autre manipule tuyau souple et brossette sur chaque marche. De son côté, le tube lesté de sa brosse peut nous attendre sagement en mode « parking », c’est-à-dire verticalement. Pas besoin de le poser au sol.

Vendu 549,99 euros, l’X-Ô160 reste un aspirateur traîneau très cher pour une marque qui en propose des plus classiques (filaires) à partir de 99 euros, comme le Power XXL. Il possède cependant un petit frère, l’ X-Ô90, vendu 449,99 euros. Différence : ce dernier n’est vendu qu’avec une batterie et se dispense de sa mini-brosse dite « turbo ». Reste un appareil polyvalent, flexible et efficace qui transformerait presque la corvée du ménage en véritable partie de plaisir.

Un marché qui pèse lourd

En France, le marché de l’aspiration pèse 1,1 milliard d’euros et représente à lui seul 30 % de la valeur de l’ensemble du marché du petit électroménager. Cette année, il devrait se vendre 7 millions d’aspirateurs dans l’Hexagone, dont 2,3 millions d’aspirateurs traîneau. Néanmoins, les aspirateurs ayant le plus le vent en poupe sont les aspirateurs balai multifonctions, mais aussi les aspirateurs robot qui, après avoir marqué une pause dans leur conquête du public il y a quelques années, ont désormais trouvé leur crédibilité. « Leurs ventes se développent de façon exponentielle avec des progressions de 30 à 40 % », commente Emilie Péché, chef de produit Rowenta. Selon le constructeur français, les aspirateurs robots pourraient bien être les plus vendus en France d’ici quelques années.