iPhone 13 Pro : Le test du nouveau smartphone d’Apple révèle de réels progrès en photo

SMARTPHONE Le nouvel iPhone 13 Pro dont « 20 Minutes » a pu entamer les tests marque clairement sa différence par rapport à l’iPhone 12 Pro​

Christophe Séfrin
— 
Notre test de l'iPhone 13 Pro d'Apple — 20 Minutes
  • Le nouvel iPhone est mis en vente par Apple ce vendredi.
  • Sans révolutionner la téléphonie, l’iPhone 13 Pro que 20 Minutes a pu tester 48 heures durant, affiche de réels progrès.
  • Autonomie améliorée, possibilités de prises de vues renforcées, innovations vidéo et écran de meilleure qualité sont à porter à son crédit.
  • Vendu à partir de 1.159 euros, il intéressera les Apple addicts qui possèdent un vieil iPhone, mais pas les possesseurs d’iPhone 12 Pro, trop proche techniquement pour un usage classique.

Alors que vaut-il, le nouvel iPhone que 20 Minutes a pu le tester 48 heures avant sa mise en vente ce vendredi 24 septembre ? Constat : les améliorations promises par Apple sont en effet notables, notamment en matière d’autonomie, de photo et de vidéo…

Vendu au même prix que l’iPhone 12 Pro à sa sortie (mais avec 64 Go de mémoire supplémentaires)*, intégrant trois capteurs arrières de 12 mégapixels et une batterie avec une autonomie allongée de 90 minutes, l’ iPhone 13 Pro, puisque c’est celui que nous avons choisi de tester, est désormais dans les rayons aux côtés des trois autres modèles, iPhone 13, iPhone 13 mini et iPhone 13 Pro Max.

L'iPhone 13 Pro lancé le 24 septembre 2021.
L'iPhone 13 Pro lancé le 24 septembre 2021. - APPLE

Poids et design : le même en plus lourd

Sorti de sa boîte, le smartphone manifeste un certain embonpoint. S’il possède les mêmes mensurations que l’iPhone 12 Pro (14,67 x 7,15 x 0,76 cm), il pèse 207 grammes, contre 187 grammes pour son aîné. Sur le papier, ces 20 grammes de différence semblent insignifiants, ce qui n’est pas le cas lorsque l’on a le smartphone dans la main où le terminal marque clairement sa différence avec son aîné. Sans doute le prix à payer pour une batterie à l’autonomie renforcée de 90 minutes.

Les optiques de l'iPhone 13 Pro significativement plus grandes que celles de l'iPhone 12 pro.
Les optiques de l'iPhone 13 Pro significativement plus grandes que celles de l'iPhone 12 pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

On note par ailleurs un élargissement du diamètre des optiques arrières de 10 % environ. L’évolution de la taille du capteur principal, capable d’emmagasiner plus de lumière, n’y est pas pour rien. A l’avant, l’encoche un peu gênante qui abrite la caméra frontale** perd 20 % de sa surface. On note l’effort consenti, mais le confort de l’œil n’y gagne hélas rien de significatif. A quand l’adoption par Apple d’une caméra avant sous forme de poinçon, largement utilisée par d’autres constructeurs ?

La puce A15 Bionic : un monstre de puissance est lâché

Certains tests très techniques déjà parus et autres benchmarks attestent d’une puissance de feu encore renforcée pour la nouvelle puce A15 Bionic qui anime les nouveaux iPhone 13. Selon Geekbench 5, cité par 01Net, cette puce surpasserait par sa puissance de calcul tous les modèles Android du marché et serait 43 % plus puissante que celle de l’iPhone 12. Un bon point, comme on le verra plus loin.

La photo de nuit : on y voit mieux !

L’amélioration de la capacité de l’iPhone 13 Pro à réaliser de meilleures photos de nuit a été mise en avant lors de la dernière keynote Apple. Sur le terrain, cette affirmation est justifiée. Le nouveau capteur LiDAR embarqué (comme sur les voitures autonomes) fait du bon travail.

Une photo de nuit réalisée avec l'iPhone 12 Pro...
Une photo de nuit réalisée avec l'iPhone 12 Pro... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... la même réalisée avec l'iPhone 13 Pro Max.
... la même réalisée avec l'iPhone 13 Pro Max. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

En réalisant la même photo de nuit avec un iPhone 12 Pro et un iPhone 13 Pro, on constate immédiatement que le second cliché est mieux dosé, plus contrasté et naturel, moins éclairé artificiellement à force de traitement d’image. Plus encore, on remarque la présence de davantage de détails dans l’image, comme sur les bords de la photo. Signalons que les deux images ci-dessus ont été réalisées en extérieur dans des conditions très difficiles, proche du noir complet et sans aucun éclairage public.

La photo de jour : tout est plus clair

Travail de la puce A15 Bionic aidant, les contre-jours sont mieux gérés par l’iPhone 13 Pro.

Le contre-jour géré par l'iPhone 12 Pro...
Le contre-jour géré par l'iPhone 12 Pro... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... et le contre-jour géré par l'iPhone 13 Pro.
... et le contre-jour géré par l'iPhone 13 Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

En témoignent ces deux images, la première par l’iPhone 12 Pro, la seconde par l’iPhone 13 Pro, avec un sujet au visage un peu plus lumineux.

La photo macro : la prouesse était attendue

C’est l’une des nouvelles avancées des iPhone 13 sur laquelle insiste Apple. En utilisant l’ultra grand-angle et en se rapprochant au plus près de son sujet (jusqu’à 2 cm maximum), il est possible de réaliser des images remarquables, comme rarement vues avec un smartphone, à part peut-être chez Oppo avec son Find X III Pro.

La photo macro, l'un des points forts des nouveaux iPhone 13.
La photo macro, l'un des points forts des nouveaux iPhone 13. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

C’est une vraie lacune que comble enfin Apple en permettant à l’iPhone 13 Pro de s’aventurer dans le domaine de la photo macro.

Le mode Cinématique : impressionnant, mais peut mieux faire

Epaulé par la toute-puissance puce A15 Bionic d’Apple, le mode de prise de vue Cinématique des iPhone 13 est à la vidéo ce que le mode Portrait est à la photo. Avec lui, il est ainsi possible de faire le flou autour d’un sujet et, sur un même plan, de changer de focus à main levée pour faire la mise au point sur un autre sujet dans l’image.

En vidéo, le mode Cinématique permet de modifier à la volée le point.
En vidéo, le mode Cinématique permet de modifier à la volée le point. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... afin d'obtenir un rendu de facture cinématographique.
... afin d'obtenir un rendu de facture cinématographique. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Testée, cette fonction permet d’obtenir des résultats très esthétisants (mais uniquement en Full HD à 30 images par seconde). Néanmoins, il semble que le mode Cinématique, comme le mode Portrait en photo, manque encore un peu de précision dans le détourage des sujets sur lesquels le point sera fait, avec des contours qui peuvent parfois manquer de détails.

Le zoom optique x3 & Styles : du mieux dans l’objectif

Avec un téléobjectif amélioré (l’équivalent d’un champ de vision de 77 mm, contre 52 mm auparavant), le mode portrait de l’iPhone 13 Pro passe en x3. Un petit gain semble-t-il face au x2 de l’iPhone 12 Pro, mais les performances sont visibles à l’œil nu avec des portraits plus simples à réaliser sans qu’il soit besoin de trop coller à son sujet, ou des possibilités de se rapprocher d’un détail sur un monument ou dans la nature plus évidentes.

Les promesses photo et vidéo de l'iPhone 13 Pro sont nombreuses.
Les promesses photo et vidéo de l'iPhone 13 Pro sont nombreuses. - APPLE

Quelle que soit la prise de vue, il est désormais possible de choisir parmi cinq styles d’images (Standard, Contraste intense, Vif, Chaud, ou Froid). Pour chacun d’entre eux, on peut aller plus loin et peaufiner les réglages en jouant sur la tonalité et la température de l’image. Les premiers résultats obtenus sont assez flatteurs. Bien maîtrisées, ces Styles devraient rapidement permettre de se passer de retouche en postproduction. Et pas besoin d’être un photographe aguerri pour les utiliser.

L’écran Oled : Plus lumineux et plus fluide

Apple annonce avoir augmenté la luminosité de l’écran Oled de 6,1’’ de l’iPhone 13 Pro (qui passe à 1.000 nits). Et c’est vrai. En poussant au maximum les réglages de la luminosité de l’écran de notre iPhone 12 Pro et en appliquant le même sort à celui du nouvel iPhone 13 Pro, le second est clairement plus lumineux à l’œil nu, et même plus blanc. En plein soleil, l’image n’en est que plus visible.

L'écran de 6,1 pouces de l'iPhone 13 Pro.
L'écran de 6,1 pouces de l'iPhone 13 Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Adoptant enfin un écran 120 Hz adaptatif (ce qu’Apple nomme le Pro Motion), l’écran du nouvel iPhone gagne en fluidité en affichant jusqu’à 120 images par seconde, au lieu de 60 Hz par seconde plus classiquement. Difficile après l’avoir eu en main 48 heures seulement de vérifier totalement cette promesse, d’autant que la fluidité n’a jamais été un grand problème chez Apple. Mais un petit test permet de mesurer les effets immédiats du 120 Hz…

Ainsi, en ouvrant côte à côte notre boîte mail sur l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 13 Pro et en scrollant les messages reçus, on constate que les caractères affichés deviennent flous sur le 12 Pro et restent nets sur le 13 Pro.

Faut-il l’acheter ?

Il nous faudra évidemment plus de 48 heures pour tester les nouvelles ressources de l’iPhone 13 Pro. Mais les effets des améliorations techniques annoncées par Apple sont notables. S’offrir le nouveau fleuron de la marque à la pomme si l’on possède déjà l’iPhone 12 Pro ne fera sans doute que peu de sens, les avancées du nouveau joujou (en puissance, en photo) pouvant rester à la marge pour le plus grand nombre. Par contre, si l’on possède un modèle d’iPhone plus ancien, ou si l’on est accro à la photo et la vidéo, les progrès n’en seront que plus appréciés.

* iPhone 13 Pro : 1.159 euros (128 Go), 1.279 euros (256 Go), 1.509 euros (512 Go), 1.739 euros (1 To).

** Caméras arrières : 12 mégapixels ultragrand-angle (équivalent 120 mm ; f/1.8) ; 12 mégapixels grand-angle (équivalent 26 mm ; f/1.5) ; 12 mégapixels (téléobjectif équivalent 77 mm ; f/2.8). Caméra avant : 12 mégapixels (f/2.2).