Mi 11: Ce que notre test révèle du nouveau smartphone haut de gamme de Xiaomi

SMARTPHONE Avec son nouveau Mi 11, Xiaomi propose un smartphone haut de gamme qui loupe de peu la première marche du podium

Christophe Séfrin

— 

Tik Tech: Ce que notre test révèle du Mi 11 de Xiaomi — 20 Minutes
  • Lancé avec une fiche technique pleine de promesses, le nouveau Mi 11 de Xiaomi veut batailler avec les iPhone 12 d’Apple et Galaxy S21 de Samsung.
  • Lancé à 749 euros en 128 Go et 799 euros en 256 Go, ce terminal 5G est l’un des plus puissants sur le marché.
  • Qui peut le plus, peu le moins: le Mi 11 soufre hélas de quelques lacunes, notamment en photo.

Xiaomi nous l’a bien vendu son Mi 11. Le nouveau smartphone premium et 5G du constructeur chinois déboule avec la fiche technique des plus grands, comme les iPhone 12 d’Apple ou Galaxy S21 de Samsung, qu’il veut concurrencer avec un prix d’entrée à 749 euros*. Des promesses, toujours des promesses… que nous avons voulu confondre avec la réalité.

Le Mi 11 5G de Xiaomi est disponible en deux coloris.
Le Mi 11 5G de Xiaomi est disponible en deux coloris. - XIAOMI

Il roule des mécaniques

Il est beau, puissant et il affirme tout savoir faire et le faire bien. Le smartphone idéal en somme. Mais que vaut finalement le Mi 11 de Xiaomi, lui qui roulait des mécaniques lors de sa présentation presse du 8 février dernier ? A l’épreuve d’un test en bonne et due forme, ce terminal 5G confirme son statut de grand de la téléphonie. Mais il révèle aussi certaines lacunes et faiblesses dont certaines pourraient calmer les ardeurs d’acheteurs potentiels.

Un écran comme un écrin

Alors oui, il est beau. S’affranchissant des codes en vigueur, le Mi 11 avance fièrement son bloc photo. Surmontant légèrement la coque arrière du smartphone en bleu ou gris anthracite, ce module peut même sembler élégant. Hélas, nous avons pu constater à quel point le revêtement coloré du Mi 11 pouvait être fragile après lui avoir fait côtoyer bien malgré nous une clé de voiture dans notre poche. Le beau revêtement gris du mobile qui nous avait été remis n’y a pas résisté et des fines rayures sont immédiatement apparues. Coque de protection obligatoire !

Le beau revêtement du Mi 11 est très fragile.
Le beau revêtement du Mi 11 est très fragile. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

A l’avant, l’écran de 6,81’’/17,29 cm du téléphone est très légèrement incurvé sur ses quatre bords. Le Mi 11 dégage ainsi une impression de plus grande finesse. WQHD (3.200 x 1.440 pixels) et HDR10 +, il offre une définition largement supérieure à celle de ses ennemis désignés, les iPhone 12 Pro (2.532 x 1.170 pixels) et Samsung Galaxy S21 (2.400 x 1.080 pixels). Rien à redire sur ce point : la dalle Amoled du smartphone joue les écrins pour tous les jeux et contenus vidéo.

Selon les usages, il est possible d’en choisir la fréquence de rafraîchissement : 60 Hz ou 120 Hz (mieux adaptée pour le jeu vidéo). Comme sur le Galaxy S21 de Samsung, elle est adaptative : si vous sélectionnez 120 Hz, le smartphone augmentera la fluidité de son écran selon le contenu visionné. A noter qu’il est éventuellement possible d’opter pour une résolution Full HD + (2.400 x 1.080 pixels) plutôt que WQHD +. Si la qualité de l’image sera légèrement altérée, l’autonomie de la batterie sera mieux préservée.

Du bon son, mais sans plus

Sans prise casque, le Mi 11 s’équipe évidemment d’une connectivité Bluetooth pour lui greffer un casque audio, mais aussi d’un « système » son signé Harman Kardon. Harman Kardon (propriété de Samsung) est la maison mère de JBL ou d’AKG. Et force est de constater qu’ici, cela s’entend… un peu. Mais pas assez. Assez aigu, comme sur tous les smartphones, le son du Mi 11 reste assez chaleureux et peut être écouté à volume élevé. Mais la promesse associée à la marque Harman Kardon est difficilement tenue et le Mi n’envoie pas « du lourd », comme d’aucuns se sont plu à l’écrire.

Une panoplie photo incomplète

Quid des promesses photo du Mi 11 ? Avec ses trois capteurs arrières**, le smartphone est bien équipé. Mais… « allô Pékin, nous avons un problème : il n’y a pas de téléobjectif à bord du vaisseau amiral de Xiaomi ! ». Et cela manque terriblement. Si le terminal permet de zoomer en numérique jusqu’à x30, les résultats obtenus à fort grossissement sont inexploitables comme le montrent ces photos prises à x10 et x30. L’appareil rame, et rame beaucoup.

Le zoom x10 du Mi 11 décroche.
Le zoom x10 du Mi 11 décroche. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Quant au zoom x30, il est inexploitable...
Quant au zoom x30, il est inexploitable... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Dommage, car de leur côté, la plupart des images que nous avons réalisées avec le Mi 11 sont excellentes, lumineuses et riches en détails.

Des portraits qui flattent la rétine.
Des portraits qui flattent la rétine. - Christophe Séfrin/20 Minutes

Prime néanmoins aux photos Macro, même si paradoxalement (et alors que le Mi 11 est doté d’une optique télémacro), ce mode photo ne fait pas partie des sélections possibles. Une distance de 10 cm est ainsi nécessaire entre le smartphone et son sujet pour réaliser un très gros plan.

Les photos en macro du Mi 11 séduisent la rétine.
Les photos en macro du Mi 11 séduisent la rétine. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Et il faut s’y reprendre à plusieurs reprises pour être certains que le point soit correctement fait. Mais à force d’efforts, on peut obtenir quelques résultats satisfaisants.

Les photos de nuit sont pour leur part sans fausse note, sinon avec le capteur ultra grand-angle qui génère des vues souvent floues. Les portraits sont corrects et les selfies en 20 mégapixels ultra-détaillés. Gare aux rides, boutons et autres imperfections de la peau parfaitement restitués (voire amplifiés !) qui peuvent nuire à votre réputation. Un conseil : le mode « Embellir » sera votre allié !

La vidéo, c’est cadeau !

Deux mots sur la vidéo. Filmant jusqu’en 8K à 30 images/secondes (possesseurs d’un téléviseur 8K, levez la main !) et en 4K jusqu’à 60 images/seconde, le Mi 11 fait du très beau boulot. Un intéressant mode Blog permet de choisir un modèle parmi quatorze proposés avec différents filtres et bandes-son. Cela permet de réaliser en additionnant les mini-séquences qui seront associées automatiquement, des petits clips de qualité pro.

Le Mi 11 de Xiaomi lancé à partir de 749 euros.
Le Mi 11 de Xiaomi lancé à partir de 749 euros. - XIAOMI

Impossibilité d’étendre la mémoire avec une carte microSD, et étanchéité relative (le Mi 11 peut résister aux projections d’eau mais pas être immergé) : des détails qui peuvent compter et sur lesquels le constructeur a visiblement rogné.

Résultat : aussi bon et enthousiasmant soit-il, le dernier joujou de Xiaomi est incomplet et peut, par certains de ses aspects, créer la frustration davantage que la déception. Gageons que le constructeur possède dans ses tiroirs un Mi 11 Pro qu’il dégainera prochainement et qui viendra combler les petites lacunes de son aîné.

*749 euros en 128Go/8Go et 799 euros en 256 Go/8Go.

**108 mégapixels (grand-angle – f/1.8) ; 13 mégapixels (ultra grand-angle 123° – f/2.4) ; 5 mégapixels (télémacro – f/2.4)

Pleine puissance

Le Xiaomi Mi 11 est le premier smartphone lancé en Europe avec le processeur Snapdragon 888 de Qualcomm. Celui-ci succède au 865 qui équipe les Mi 10 et Mi 10 Pro. Couplé à 8 Go de mémoire vive, ce chipset ultra-puissant confère au terminal une incroyable vélocité. Celle-ci se manifeste en multitâche, mais aussi (et c’est pour cela qu’on l’aime) pour le jeu vidéo. Ainsi, même en réglant les paramètres d’affichage en qualité maxi, le jeu Fortnite (très gourmand en puissance) tourne-t-il sur le Mi-11 sans la moindre difficulté. Les concurrents du 888 se trouvent du coté des processeurs « maison » de Samsung et Huawei, respectivement baptisés Exynos 2100 et Kirin 9000.