Oppo X2021: Son écran enroulable annonce-t-il l’avenir du smartphone?

CONCEPT PHONE Face aux smartphones pliables, Oppo décroche son appareil enroulable, mais celui-ci reste encore à l’état de prototype

Christophe Séfrin
— 
Tik Tech: On a testé le smartphone enroulable X 2021 d'Oppo — 20 Minutes
  • Surprise dans l’univers de la téléphonie avec le X 2021 du constructeur chinois Oppo.
  • Etonnant et plein de promesses, ce premier smartphone à écran OLED enroulable reste pour le moment à l’état de prototype mais fonctionne parfaitement.
  • S’il devait être commercialisé, le X 2021 permettrait d’inventer de nouveaux usages sur un smartphone mais surtout d’accroître le confort de l’utilisateur.

Après les smartphones à écran pliable, comme les Galaxy Fold et Galaxy Flip de Samsung, ou comme le Mate Xs de Huawei, place aux smartphones avec écran enroulable. Oppo vient de présenter son X 2021, le prototype d’un terminal utilisant ce nouveau concept. Nous avons pu le prendre en main assez longuement, et constat : l’appareil laisse entrevoir une vraie rupture dans l’univers de la téléphonie mobile.

Une petite touche de magie

C’est en petit comité, dans un vaste bureau de Neuilly-sur-Seine avec vue imprenable sur les tours de la Défense, que la marque Oppo nous a conviés à la découverte son X 2021. Exit la visio, Zoom ou Teams, voici enfin une présentation en présentiel, la première depuis des semaines ! Sorti d’un coffret que l’on croirait emprunté à la Brinks, l’appareil se dévoile.

Un bouton à activer sur le bord du X 2021 permet de dérouler son écran.
Un bouton à activer sur le bord du X 2021 permet de dérouler son écran. - OPPO

Son apparence assez classique ne laisse rien transparaître. Le X 2021 est un élégant smartphone à écran de 6,7’’/17,01 cm aux bords latéraux incurvés. Il semble un peu plus long mais n’est guère plus épais qu’un autre. A peine plus lourd : 272 grammes, contre 200 grammes en moyenne pour la plupart des smartphones. En haut et en bas, un rebord en aluminium lui confère un aspect résistant. Sur son flanc droit, une petite touche sur laquelle on nous invite à effectuer un double tap de l’index. Et là, magie !

Une métamorphose en 3 secondes

Accompagné par le discret bruit de sa motorisation, le smartphone s’élargit dans notre main. Nous relâchons instinctivement notre pression sur l’appareil pour le laisser se déployer sans entrave. Ses bords latéraux s’éloignent l’un de l’autre et laissent l’écran du X 2021 adopter un format inédit : 7,4 pouces, soit 18,79 cm de diagonale. L’effet « waouh ! », si souvent espéré, se lit dans les regards.

Le X 2021 d'Oppo non déroulé...
Le X 2021 d'Oppo non déroulé... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
L'Oppo X 2021 une fois déroulé.
L'Oppo X 2021 une fois déroulé. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

En trois secondes seulement, le classique smartphone s’est métamorphosé en un appareil hybride, à l’apparence inédite. Son format rappelle celui d’une liseuse Kindle Oasis d’Amazon (7’’) ou de l’ iPad Mini (7,9’’). Nouvelle pression sur le bouton latéral, et le X 2021 se rétracte. Sous nos yeux, son écran extensible n’affiche aucun marquage, contrairement à l’écran du Galaxy Fold qui laisse, lui, entrevoir la marque de sa pliure centrale.

Presque un produit fini

Ceci est un prototype, un « concept phone », nous précise-t-on. Oui, mais un « proto » particulièrement abouti ! Loin de certaines ébauches de smartphones plus ou moins fonctionnelles que nous avons pu prendre en main, le X 2021 a tout du produit fini. Certes, il lui manque encore une trappe pour carte SIM, des boutons volume, et l’écran est encore dépourvu de caméra frontale. On imagine d’ailleurs la complexité qu’il pourra y avoir à loger une caméra dans cet écran souple. Pour son Galaxy Fold, Samsung n’y est pas parvenu : le module photo avant du smartphone pliable est logé dans une encoche hors de l’écran, sur la bordure de l’appareil.

Le mystérieux triple module photo arrière du X 2021 d'Oppo.
Le mystérieux triple module photo arrière du X 2021 d'Oppo. - Oppo

La section photo arrière du X 2021, elle, compte trois modules. Une mention 48 mégapixels est inscrite sur l’un des objectifs, mais Oppo avoue ne pas être en mesure de nous fournir davantage d’informations sur ce que pourraient être les prétentions photographiques de son smartphone.

122 brevets déposés

Selon le fabricant, le X 2021 aurait nécessité un an de R & D. Le constructeur chinois aurait ainsi déposé 122 brevets, dont 12 pour le mécanisme de l’appareil. En coulissant autour d’un rouleau de 6,8 mm, il permet à une partie de son écran, monté sur une plaque entraînée par de minuscules chenilles, d’aller et venir dans la coque au gré des besoins de l’utilisateur.

Le système de chenilles qui permet à l'écran du X 2021 de se dérouler et s'enrouler.
Le système de chenilles qui permet à l'écran du X 2021 de se dérouler et s'enrouler. - OPPO

Oppo affirme que le système a été testé pour 100.000 rétractations. Le constructeur espère pouvoir doubler cette performance et atteindre les mêmes promesses (invérifiables) que celles de Samsung avec son Galaxy Fold avec 200.000 ouvertures/fermetures.

De nouveaux usages à explorer

Alors, pour quels besoins le X 2021 ? Une évidence s’impose : s’il voyait le jour et s’il était commercialisé (d’ailleurs, à quel prix ?), le X 2021 d’Oppo pourrait séduire les lecteurs. Une fois déroulé, l’écran du smartphone offre ainsi une surface de lecture particulièrement confortable. Nos essais avec quelques pages de 20 Minutes se sont ainsi révélés très concluants.

Même déroulé, le X 2021 tient bien dans une main.
Même déroulé, le X 2021 tient bien dans une main. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Au passage, nous avons noté que lorsqu’il se déploie, l’écran n’affiche pas davantage de texte, mais le même texte avec un corps plus important. Idem lorsque l’on regarde une vidéo : lorsque l’écran s’étire, l’image s’étend et bénéficie d’une sorte d’effet zoom. On imagine les trésors logiciels qu’Oppo a du déployer pour atteindre son but.

Un grand écran de près de 19 cm pour bien cadrer ses photos.
Un grand écran de près de 19 cm pour bien cadrer ses photos. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Autre vocation évidente : le divertissement. Comme pour ses concurrents dépliés de chez Samsung ou Huawei, l’écran déroulé du X 2021 offre une surface de visionnage ou de jeu largement suffisante pour profiter de vidéos en qualité optimale. Bien que l’on ignore la définition de l’écran OLED du smartphone d’Oppo, les quelques extraits vidéo que nous avons pu regarder semblent concluants. La facilité avec laquelle le X 2021 permet de cadrer des photos est par ailleurs confondante. Et pourquoi ne pas imaginer le X 2021 avec un petit clavier Bluetooth qui lui permettrait aussi d’être utilisé en productivité à l’occasion d’un voyage ? Certes, pour les voyages, on a encore le temps…

Le Find X III Pro dans la ligne de mire

Reste une question : quelle est la fragilité de l’appareil ? Avec son écran souple (donc naturellement très fragile), impossible de l’imaginer « nu » dans une poche, sans protection. On imagine d’ailleurs plutôt un nécessaire étui avec rabat pour protéger la surface avant du smartphone, plutôt qu’une simple coque. Et pour le moment, impossible de savoir si une version commerciale du X 2021 serait étanche ou non. N’empêche : ce coup de force de la marque Oppo va bien au-delà du simple fantasme d’ingénieur, et ouvre le champ des possibles à de nouveaux usages.

Le X 2021 et le Find X II Pro de la marque Oppo.
Le X 2021 et le Find X II Pro de la marque Oppo. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ne nous y trompons pas enfin : en réaffirmant en cette mi-février son savoir-faire technique et sa capacité à innover, en faisant le buzz dans les médias avec son smartphone enroulable, donc en développant sa notoriété, Oppo déroule le tapis rouge devant son prochain smartphone premium. Le constructeur nous l’a confirmé : son Find X III Pro arrive début mars.