Find X III Pro: Oppo défie Apple et Samsung avec une qualité photo au top

SMARTPHONE «20 Minutes» a testé le nouveau smartphone haut de gamme Find X III Pro, qui sera lancé le 30 mars et qui permet à Oppo de renforcer sa place parmi les plus grands

Christophe Séfrin

— 

On a testé le Find X III Pro d'Oppo — 20 Minutes
  • Lentement, mais sûrement, le constructeur chinois Oppo s’impose sur le marché de la téléphonie.
  • Avec son nouveau Find X III Pro lancé le 30 mars à 1149 euros, la marque prouve qu’en photo, elle peut rivaliser avec Samsung et Apple.
  • Le Find X III Pro ose même innover sur un terrain à défricher… la photo microscopique.

Hop, hop, hop : l’Oppo nouveau est un Pro. Le III Pro, même. La firme chinoise qui avait dévoilé il y a quelques semaines son prototype de smartphone à écran enroulable a annoncé ce jeudi son nouveau smartphone 5G haut de gamme. Il sera lancé le 30 mars à 1149 euros et « 20 Minutes » a déjà pu le tester. Figure de proue de la nouvelle gamme Find X3 Series, l’Oppo Find X III Pro se pose en vitrine du savoir-faire du constructeur grâce à des innovations importantes au niveau de la photo, avec deux capteurs de 50 mégapixels et même un module microscopique… Apple et ses iPhone 12 ou Samsung et ses Galaxy S21 peuvent-ils trembler ?

L'intégration des capteurs photos dans la coque de l'Oppo Find X III Pro est parfaite.
L'intégration des capteurs photos dans la coque de l'Oppo Find X III Pro est parfaite. - OPPO

Intégration parfaite

Un smartphone, c’est d’abord un look, une esthétique. Une image que l’on veut véhiculer. Et force est d’avouer qu’avec son Find X III Pro, Oppo réussit son coup. Différence principale avec ses concurrents : le module photo arrière est impeccablement intégré dans la coque en verre mat de l’appareil. Elle serait selon le constructeur trois fois plus chère produire.

Le Find X III Pro d'Oppo mise beaucoup sur sa qualité photo pour se distinguer.
Le Find X III Pro d'Oppo mise beaucoup sur sa qualité photo pour se distinguer. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Face à l’iPhone 12 Pro auquel il semble vouloir ressembler, le III Pro d’Oppo marque sa différence avec un design plus aérien. Au prix de quelques rondeurs parfaitement assumées, la coque épouse ainsi les quatre capteurs arrières du terminal avec une rare élégance. Et n’attrape pas les traces de doigts.

Un écran 120 Hz adaptatif

A l’avant, Oppo affiche un écran AMOLED QHD + (3216 x 1440 pixels) de 6,7''/17,01 cm avec un taux de rafraîchissement adaptatif de 120 Hz. Selon les contenus, la fréquence de l’affichage évoluera pour un meilleur rendu, comme pour le jeu vidéo, vorace de fluidité. La qualité d’affichage est incontestablement au rendez-vous avec des images particulièrement flatteuses.

L'écran de 6,7'' de l'Oppo Find X III Pro est 120 Hz adaptatif.
L'écran de 6,7'' de l'Oppo Find X III Pro est 120 Hz adaptatif. - OPPO

Nous avons visionné les six épisodes de la série Mon amie Adèle sur Netflix et nous sommes véritablement régalés, autant que l’on puisse le faire avec un smartphone. Les haut-parleurs stéréo confirment cette bonne impression d’ensemble avec un rendu qui, bien qu’un peu aigu, reste globalement agréable.

La photo, terrain de jeu du Find X III Pro

La photo veut de son côté distinguer le Find X III Pro. Pour cela, Oppo a eu une idée intéressante en équipant son smartphone de deux modules avec un capteur de 50 mégapixels (IMX766 de Sony).

L'Oppo Find X III Pro à l'aide dans la plupart des situations.
L'Oppo Find X III Pro à l'aide dans la plupart des situations. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

L’astuce est ici de conserver une qualité identique en ultragrand-angle et en grand-angle. Le champ des possibles s’ouvre ainsi pour les photos en extérieur. Nos images réalisées sur le site de l’ancienne Filature de Coton Levasseur dans le département de l’Eure parlent d’elles-mêmes.

Avec ses 50 mégapixels, le capteur ultra grand-angle livre des photos de très belle facture.
Avec ses 50 mégapixels, le capteur ultra grand-angle livre des photos de très belle facture. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Sans trop de distorsion sur les bords (comme c’est trop souvent le cas pour ce type de vues), les photos prises séduisent aussi par leur niveau de détail.

Les briquettes rouges, bien qu'éloignées, parfaitement définies.
Les briquettes rouges, bien qu'éloignées, parfaitement définies. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les briques rouges sur la façade du bâtiment qui périt dans les flammes en 1946 sont bien définies, même lorsque l’on zoome dans l’image.

Un zoom jusqu’à x20 numérique parfaitement stabilisé

Sur place, l’occasion est trop belle de tester le zoom du Find X III Pro, associé au capteur de 13 mégapixels du smartphone (f/2.4 ; 54 mm) : x2 optique ; x5 hybride et jusqu’à x20 numérique. Et là, (très) bonne surprise. Même à fort grossissement, le smartphone réussit à prendre des photos honorables.

En ultra grand-angle, on distingue à peine...
En ultra grand-angle, on distingue à peine... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... le bâtiment qui surgit au loin...
... le bâtiment qui surgit au loin... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... mais qui pourtant révèle peu à peu ses contours...
... mais qui pourtant révèle peu à peu ses contours... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... grâce au zoom jusqu'à x20 de l'Oppo Find X III Pro.
... grâce au zoom jusqu'à x20 de l'Oppo Find X III Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Au passage, on note que sa stabilisation force le respect : à x20, il est possible d’effectuer simplement un cadrage, sans avoir à se battre contre les tremblements naturels du poignet amplifiés par le zoom. Cette stabilisation nous a également semblé pertinente en vidéo (4K, jusqu’à 60 images par seconde), le terminal signant des séquences parfaitement fluides, sans à-coups.

La photo microscopique pour quoi faire ?

Véritable terrain d’expérimentation du smartphone, la photo… microscopique ! On ignore quelle mouche a piqué Oppo pour que le constructeur mette cette proposition sur la table. L’idée est ici de photographier l’infiniment petit avec un module dédié (3 mégapixels ; f/3.0 ; 15 mm).

La pointe d'un stylo ville photographiée avec la fonction microscope de l'Oppo Find X III Pro.
La pointe d'un stylo ville photographiée avec la fonction microscope de l'Oppo Find X III Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Capable d’un grossissement x60, ce module est entouré d’un petit cercle de LEDs qui s’allume dès que la fonction Microscope est activée. La fonction est aussi bluffante par les résultats qu’elle peut produire que par sa relative inutilité.

S’il est en effet possible de photographier de très, très, très près (bien qu’il faille s’y reprendre à de nombreuses reprises pour obtenir une image correcte ! ), on se demande un peu naïvement ce que cette possibilité vient faire sur un smartphone… Prouesse technologique ? Oui, mais après…

On aurait préféré un zoom optique jusqu’à x10 dont on se serait sans doute servi plus souvent.

Photographier le printemps avec l'Oppo Find X III Pro, c'est... naturel.
Photographier le printemps avec l'Oppo Find X III Pro, c'est... naturel. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

À défaut, on peut aussi s’amuser à réaliser des photos macro, une discipline pour laquelle le dernier Oppo (comme son prédécesseur) excelle. Conseil : utilisez comme pour cette photo le mode ultragrand-angle et rapprochez-vous au plus près de votre sujet. C’est le printemps, l’occasion de photographier la nature comme rarement !

Des selfies pleins de détails

À l’avant du Find X III Pro, le capteur de 32 mégapixels livre des selfies hyperdétaillés. L’occasion de constater que nos rides ne se sont pas atténuées depuis le Find X II Pro… En mode Portrait et comme tous les smartphones, le dernier joujou d’Oppo peine encore pour effectuer un détourage parfait des cheveux.

Les selfies du Find X III Pro sont hyper-détaillés.
Les selfies du Find X III Pro sont hyper-détaillés. - CHISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Il y a toujours plus ou moins cette zone un peu flou qui apparaît aux abords de la tête, notamment dans des conditions de lumière difficiles. Mais à l’arrivée, la photo reste bonne.

Livré le 30 mars, lesté par le processeur Snapdragon 888 (le plus puissant de Qualcomm), proposé avec 256 Go de mémoire (non extensible) et 12 Go de Ram, équipé d’une batterie de 4500 mAh avec chargeur rapide de 65W fourni (100 % de charge en 35 min), le Find X III Pro peut sans conteste s’aventurer parmi les plus grands. Alors que Huawei est à la peine depuis l’embargo américain qui frappe le constructeur, Oppo peut légitimement espérer rejoindre la tête du peloton des plus gros vendeurs de smartphones en France derrière Samsung, Apple et désormais Xiaomi.

*50 mégapixels (grand-angle ; f/1.8 ; équivalent 24 mm) ; 50 mégapixels (ultragrand-angle ; f/2.2 ; 15 mm) ; 13 mégapixels du smartphone (zoom optique x2 ; f/2.4 ; 54 mm) ; 3 mégapixels (f/3.0 ; 15 mm).