Un générateur de « posts à la Macron » tourne en dérision la communication du président

RESEAUX SOCIAUX Un internaute a créé un générateur de « posts à la Macron », baptisé Republigram, pour parodier la campagne de communication du président de la République sur les gestes barrières

H. B.

— 

Pour sensibiliser les Français aux gestes barrières, Emmanuel Macron s'est mis en scène début février dans une série de clichés publiés sur les réseaux sociaux.
Pour sensibiliser les Français aux gestes barrières, Emmanuel Macron s'est mis en scène début février dans une série de clichés publiés sur les réseaux sociaux. — Capture d'écran Instagram

« Porter le masque », « aérer la pièce », « se laver les mains »… Pour sensibiliser les Français aux gestes barrières, Emmanuel Macron s’est mis en scène début février dans une série de clichés publiés sur les réseaux sociaux. Diffusée sur les comptes Facebook, Twitter et Instagram du président de la République sous le nom de « Chaque geste compte », cette campagne de communication officielle de l’Elysée a suscité beaucoup de moqueries, et fait l’objet de très nombreux détournements sur les réseaux sociaux.

Face au succès de ces parodies, un internaute a eu l’idée de créer un générateur de « posts à la Macron », baptisé « Republigram », et de le partager sur Twitter, afin que chacun puisse réaliser son propre détournement. Le message, posté lundi 8 février par un certain « Marty », a été retweeté près de 10.000 fois.

Des montages plein d’humour…

Via le lien republigram.mlh.cool, chacun peut ainsi créer son propre post, façon « Emmanuel Macron ». Il suffit de choisir un verbe, puis un complément qui sera écrit en italique, et enfin une photo qui servira de fond au montage final.

Grâce à ce générateur, de nombreux internautes – et des personnalités – se sont amusés à créer leur propre détournement. Des montages plutôt réussis et plein d’humour​ réalisés à partir de classiques de la chanson française, du cinéma, des émissions de télévision ou de sujets qui ont marqué l’actualité ces dernières années.

Certains en ont également profité pour épingler des personnalités de la classe politique.

« Ces photos m’ont fait penser à des templates d’images réutilisables »

Ce générateur a rapidement été victime de son succès. « En raison de l’importante demande, la génération des images peut prendre plus de temps que d’habitude », pouvait-on ainsi lire sur le site, assailli par de nombreux internautes souhaitant faire leur propre « post à la Macron ».

« Ces photos m’ont fait penser à des templates d’images réutilisables », a expliqué à la chaîne belge RTBF le créateur de Republigram, Martin Le Hénand, directeur artistique dans une agence de publicité. « C’est quelque chose que j’avais déjà fait pour des clients pour faciliter le travail des community managers », a-t-il ajouté, précisant qu’il ne « s’attendait pas à ce que cela prenne autant d’ampleur ».