Les cinémas américains pourraient rester fermés jusque 2021

LA POISSE Peu voire pas de nouvelles sorties prévues en 2020 sur grand écran

Etienne Froment pour 20 Minutes

— 

Les cinémas pourraient rester fermés jusque 2021
Les cinémas pourraient rester fermés jusque 2021 — Geeko

Selon le Hollywood Reporter, qui rapporte des propos de l’analyste Doug Creutz, les cinémas américains pourraient rester fermés jusque mi-2021. La « distanciation sociale » rendrait pratiquement impossible l’exploitation en salles de blockbusters. En conséquence, la plupart des majors préféreraient repousser la sortie de leurs blockbusters de quelques mois, voire années.

L’analyste de Cowen l’affirme : la vague de reports qui a frappé le secteur au début de l’été n’était que le début. Aux Etats-Unis, la situation ne semble pas s’arranger. La crise semble au contraire s’être bien installée et pourrait durer jusque mi-2021. Selon l’analyste, personne n’avait imaginé jusqu’ici que la crise durerait aussi longtemps. La prolongation des mesures de distanciation sociale et la fermeture de certains cinémas aux Etats-Unis auraient fait chuter les bénéfices du secteur de façon dramatique.

L’analyste n’entrevoit qu’une légère reprise début 2021, avec la sortie dans les salles de quelques films. Les plus grosses productions devraient attendre l’été pour faire leur retour dans les salles.

Des reports en cascade

Si cela venait à se confirmer, cela voudrait dire que plusieurs grosses productions pourraient être à nouveau reportées de quelques mois, comme Mulan ou Wonder Woman 1984, qui étaient toutes les deux attendues dans les salles à la fin de l’été.

« Nous pensions tous que l’épidémie de Covid-19 finirait par s’arrêter avec les mesures de distanciation sociale. Nous pensons désormais que cela ne sera pas le cas avant mi-2021. Et nous n’écartons pas la possibilité que l’impact se fasse ressentir plus longtemps encore… », explique l’analyste à The Hollywood Reporter. Une situation qui pourrait pencher en la faveur des plates-formes de streaming, comme Netflix, qui a gagné plus de 10 millions d’abonnés au cours du dernier trimestre.

En Europe, la crainte d’une seconde vague a forcé de nombreux pays à imposer le port du masque dans les bâtiments, avec des effets dramatiques sur le chiffre d’affaires des exploitants de cinémas. La Fédération des cinémas de Belgique a ainsi lancé un appel au gouvernement fédéral en révélant que la fréquentation des cinémas avait baissé de 25 % depuis l’imposition du port du masque dans les salles. Certains exploitants pourraient être contraints de fermer boutique si les mesures ne sont pas assouplies.

Sur le plus long terme, les complexes cinématographiques européens pourraient également choisir de prolonger leurs fermetures dans l’attente d’être approvisionnés en nouveaux films. Les productions locales resteront en effet la seule alternative pour les exploitants européens dans l’attente d’une reprise outre-Atlantique.