VIDEO. G7 ThinQ: Pourquoi LG aura (quand même) du mal à revenir dans la course face à Apple, Samsung et Huawei…

SMARTPHONES Depuis son G5, LG se cherche sur le marché de la téléphonie. Après un G6 convaincant, le G7 ThinQ peut-il aider le constructeur à se distinguer face à ses concurrents ?

Christophe Séfrin

— 

Le LG G7 ThinQ lancé en France à 849 euros.
Le LG G7 ThinQ lancé en France à 849 euros. — LG
  • Cela fait plusieurs années qu’LG est à la peine sur le marché des smartphones.
  • Malgré ses G5 et G6 innovants et performants, le constructeur soufre d’une concurrence plus agressive.
  • Les promesses de son G7 ThinQ vont-elles lui permettre de revenir dans la course?

Un G7 au sommet ? Le nouveau smartphone premium signé LG est lancé. Succédant au G6 et faisant sans doute oublier le discret V30 commercialisé il y a quelques mois, le G7 (de son vrai nom « G7 ThinQ ») arrive sur un marché déjà saturé de smartphones haut de gamme. Outre les iPhone X d’Apple ou les Galaxy S9 de Samsung, l’offensive chinoise rebat les cartes du secteur. Huawei et son P20 Pro, OnePlus et son OnePlus 6… bousculent les certitudes des fabricants historiques comme Sony Mobile… et LG.

Photo, AI… LG distribue ses tacles !

D’un design élégant quoique peu original, le G7 ne veut pas « se focaliser sur une caractéristique unique comme la photo, mais sur des performances multimédias optimales », selon LG. Un bon tacle à la concurrence qui communique beaucoup sur les capacités photo de ses smartphones.

Re-tacle pour évoquer l’intelligence artificielle, mise en avant par Huawei par exemple : « L’AI n’est pas forcément un sujet nouveau et les solutions actuellement proposées seront vite dépassées ». Du coup, le sud-coréen préfère convoquer « un écran de 6,1’’ ultra-lumineux », « une intensité acoustique deux fois supérieure à celle du G6 », ou encore « un mode portrait intégré à l’objectif principal ».

L’OLED passe son tour

Dans la pratique, le G7 ThinQ se dote effectivement d’un très bon écran (avec encoche). D’une diagonale généreuse (6,1’’, soit 15,49 cm) et au ratio 19 : 9e (3120 x 1440), sa luminosité peut atteindre 1000 nits, ce qui est une donnée excellente. En plein soleil, l’affichage du G7 faiblit à peine…

>> A lire aussi : Coupe du Monde de Football: Faut-il s’équiper d’un téléviseur OLED pour suivre les matchs?

Très profonds, les noirs affichés ne profitent hélas pas d’une dalle OLED, comme sur le V30, mais d’une classique dalle IPS. Incompréhensible pour LE constructeur qui tente d’imposer ses téléviseurs OLED sur le marché…

La photo grand angle au cœur du paysage

En photo, on retrouve une fonction grand-angle. Déjà validée sur le G6 et ici épaulée par un capteur de 16 mégapixels (f/1.9 de 107°), plus un second capteur de 16 mégapixels (f/1.6 de 71° et (f/1.9 de 107°), elle n’a guère d’équivalent sur le marché et permet d’immortaliser des paysages saisissants. Bienvenue à l’approche des vacances !

Photo prise avec la fonction grand angle à 107° du G7 ThinQ de LG.
Photo prise avec la fonction grand angle à 107° du G7 ThinQ de LG. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Photo prise en mode normal, à 71°.
Photo prise en mode normal, à 71°. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

A l’avant, un capteur pour les selfies de 8 mégapixels : images détaillées à la clé, mode portrait livrant des arrière-plans flous bien dosés, mais détourage des cheveux encore trop aléatoire.

Des selfies avec effets Bokeh à l'arrière du sujet.
Des selfies avec effets Bokeh à l'arrière du sujet. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

LG revendique jusqu’à 19 scènes prédéfinies détectables par l’intelligence artificielle embarquée sur son smartphone. Dans la pratique, ça ne fonctionne pas toujours. Et nous restons encore dubitatifs sur cette tendance de certains smartphones à optimiser ainsi leurs réglages photos selon le type de sujet visé et reconnu : les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des promesses.

DAC audio pour son audiophile

Vantés par LG, le haut-parleur « 39 % plus gros que celui du G6 et la chambre de résonance 17 fois plus grande que sur un smartphone traditionnel » (on se demande d’où peut bien sortir ce dernier chiffre !), donnent une sensation de basses plus marquées. Guère plus. Au casque l’écoute est franchement bonne, d’autant que si l’on dispose de fichiers non compressés de type FLAC, le G7 saura parfaitement les restituer grâce à son DAC embarqué.

>> A lire aussi : VIDEO. OnePlus 6: A 519 euros, il défie Apple, Samsung et Huawei sur le terrain du smartphone haut de gamme

Par ailleurs, le smartphone est compatible DTS.X avec n’importe quel casque ou kit piéton. Reste l’autonomie. Sur le pont, la batterie de 3000 mAh seulement du G7 ThinQ faiblit à la fin d’une bonne journée. On aurait espéré mieux d’un smartphone vendu… 849 euros (en 64 Go).

Google Assistant en embuscade

Alors comment, finalement, LG se distingue-t-il ? Peut-être avec ce qu’induit cette notion de ThinQ, une estampille posée sur les produits de la marque utilisant l’intelligence artificielle.

L’AI peut être ici convoquée par un petit bouton sur le flanc gauche du smartphone : un appui et Google Assistant​ répond « présent » ; deux appuis successifs et Google Lens propose ses services : reconnaissance d’objets, de photos et analyse de texte. C’est pratique. Mais juste pratique. Suffisant pour que la marque se distingue de ses concurrents ? On peut se permettre d’en douter.