Smartphones: Les Français dépensent 326 euros en moyenne pour en acheter un

MOBILE Selon une enquête de l’UFC Que-Choisir, les Français dépensent en moyenne 326 euros pour l’achat de leur smartphone…

20 minutes avec Agence

— 

Selon l'enquête, les acheteurs de smartphones comptent de moins en moins sur les subventions des opérateurs.
Selon l'enquête, les acheteurs de smartphones comptent de moins en moins sur les subventions des opérateurs. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Il ne quitte presque jamais notre poche. Le smartphone est partout, et pour en acquérir un, les utilisateurs sont prêts à débourser des centaines d’euros.

Mais combien exactement ? L’enquête « Vous et votre smartphone », réalisée en février 2018 auprès de 4.242 abonnés à la newsletter de l' UFC Que-Choisir, a cherché à cerner les habitudes de consommation des Français.

Un budget en fonction de la marque

Selon les résultats, le prix d’achat moyen d’un smartphone pour les consommateurs est de 326 euros, avec des différences importantes selon les marques. Pour acquérir un mobile Apple, les utilisateurs sont prêts à débourser 529 euros en moyenne, contre 344 pour Samsung, 286 pour Sony, et seulement 106 euros pour Wiko.

Selon l’enquête, le prix est le critère numéro un que les Français regardent avant d’acheter un smartphone. Ils s’intéressent ensuite à la marque et à la capacité de la mémoire.

Huawei en progression

Les portables Huawei se sont mieux vendus qu’en 2016. La marque a triplé sa présence parmi les propriétaires de smartphones, passant de 2 % en 2016 à 7 % en 2018, pour un prix moyen de 212 euros.

Si les propriétaires d’Apple, Samsung, et Huawei sont satisfaits de leur expérience en tant qu’utilisateur, Microsoft, Wiko et Nokia déçoivent. « Globalement, la satisfaction augmente avec le prix d’achat du smartphone et diminue à mesure que l’appareil vieillit », explique l’UFC Que-Choisir.

La durée de vie de la batterie agace

90 % des smartphones sont achetés neufs. Les consommateurs comptent de moins en moins sur les subventions des opérateurs : 23 % en 2018 contre 33 % en 2016. Pour économiser, 40 % d’entre eux sont prêts à investir dans un appareil reconditionné.

44 % des personnes interrogées ont indiqué que la batterie constituait la principale source d’agacement, avant le stockage interne et les mises à jour trop fréquentes.

>> A lire aussi : Rennes: Envie de lire dans le bus ? Le premier chapitre vous est offert sur votre smartphone

>> A lire aussi : Dolby Atmos: Comment les smartphones se sont mis à l'écoute du son venu «d’en haut»