LG G6: Zoom sur sa fonction grand-angle unique dans l’univers de la téléphonie

SMARTPHONE Comme d’autres smartphones, le G6 de LG aligne deux capteurs photo arrière. Mais il est le seul a utiliser cet attelage pour réaliser des photos au format grand angle. Nous avons flashé sur la fonction…

Christophe Séfrin

— 

Dans les rues de Trinidad, à Cuba (format grand angle).
Dans les rues de Trinidad, à Cuba (format grand angle). — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Des smartphones qui voient double. Depuis un an et le lancement du Huawei P9, on assiste à une déferlante de double-capteurs photo sur les smartphones. Apple a équipé son iPhone 7 Plus d’une double optique pour soigner les portraits. Huawei capitalise pour sa part sur son partenariat avec Leica pour dédier l’un des deux capteurs de son P10 à la photo monochrome.

>> A lire aussi : iPhone 7 Plus : Sa double optique sera-t-elle vraiment utile ?

Quant à LG, c’est un attelage capteur standard/capteur grand angle que le fabricant propose sur son nouveau G6. A l’approche des vacances d’été, la fonction de ce dernier modèle (vendu 749 euros) nous a semblé pertinente. D’où essai en situation.

Le LG G6 est équipé d'un capteur standard et d'un capteur grand angle.
Le LG G6 est équipé d'un capteur standard et d'un capteur grand angle. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Très agréable à prendre en main, affichant un certain style avec son écran de 5,7’’/14,47 cm, le LG G6 zoome donc sur « l’image plaisir » avec la possibilité de prendre directement des photos en grand-angle. Monuments, paysages, voire photos de groupe peuvent y trouver leur compte : face au capteur standard de 13 mégapixels à 71° du G6 (soit l’équivalent d’un 30 mm en 24 x 36), LG aligne un second capteur dorsal de 13 mégapixels à 125° (équivalent 11 mm). Pas besoin de trifouiller dans les réglages pour l’utiliser : dès que l’on ouvre l’application photo du G6, il suffit d’activer une petite icône pour soit prendre une photo classique, soit une photo en grand-angle.

Comme des panoramas

En toute logique, c’est essentiellement pour les photos en mode Paysage que la fonction se distingue.

La vallée de Viñales, à Cuba (format standard).
La vallée de Viñales, à Cuba (format standard). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

La vallée de Viñales, Cuba (format grand angle).
La vallée de Viñales, Cuba (format grand angle). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Alors que le grand-angle élargit considérablement la scène, il est possible de jouer davantage sur la composition de ses images. Celles-ci s’enrichissent de nombreux détails. On note également un large renfort de la perspective, même si, les classiques déformations d’image se font vite sentir, comme lorsque l’on photographie une rue : les façades des immeubles sur les côtés ont un petit côté Tour de Pise qui peut sembler parfois un peu accentué. Mais on peut aussi en jouer.

En taxi dans les rues de la Havane (format standard).
En taxi dans les rues de la Havane (format standard). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
En taxi dans les rues de La Havane (format grand angle).
En taxi dans les rues de La Havane (format grand angle). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Les paysages, eux, s’en sortent avec les honneurs, l’impression de prendre directement des photos en mode Panorama dominant.

Nouveau souffle

Du pur point de vue de la qualité, le G6 remplit sa mission. Même si les photos prises avec l’objectif standard ouvrant à f/1.8 seront meilleures en basse lumière, le capteur grand angle (f/2.4) ne pâtit que très peu de sa différence de sensibilité. Très flatteur et lumineux, l’écran du G6 au format 18:9 (1440 x 2880 pixels) est particulièrement approprié pour le visionnage des photos prises au grand-angle.

Dans les rues de Trinidad, à Cuba (format standard).
Dans les rues de Trinidad, à Cuba (format standard). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Dans les rues de Trinidad, à Cuba (format grand angle).
Dans les rues de Trinidad, à Cuba (format grand angle). - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Une fois transférées sur un ordinateur et regardées sur un écran plus grand, c’est une vraie sensation de profondeur qui s’exprime des photos réalisées, avec une impression de respiration que de classiques prises de vues n’ont pas. Bref, on est conquis par la fonction. D’autant plus conquis que le capteur frontal du G6 est lui aussi grand angle. Certes, avec 100°, l’effet est moindre, mais pour les selfies de groupe, l’option fait bonne figure.