VI Nations: A 15 contre 14, le pays de Galles doit s'arracher pour battre l'Irlande

RUGBY Le Poireau a eu très chaud malrgé des circonstances favorables

N.C. avec AFP

— 

Louis Rees-Zammit inscrit l'essai de la gagne pour les Gallois face à l'Irlande, le 7 février 2021.
Louis Rees-Zammit inscrit l'essai de la gagne pour les Gallois face à l'Irlande, le 7 février 2021. — Ben Evans/Huw Evans/Shutterstock/SIPA

Ils ont eu beau jouer en supériorité numérique dès la 14e minute, les Gallois ont en toutes les peines du monde à s’en sortir face à l’Irlande (21-16), dimanche, lors de la première journée du tournoi des VI Nations. Le match, très disputé, s’est achevé dans une certaine confusion, après plusieurs minutes de temps additionnel.

Gareth Davies a d’abord choisi de jouer au pied un ballon à 10 secondes de la fin du temps réglementaire, rendant le ballon aux Irlandais, alors que la victoire tendait les bras aux siens. L’Irlande a réussi à remonter le ballon jusque dans le camp adverse et a obtenu une pénalité. Mais Billy Burns, qui voulait trouver une touche dans les 22 mètres adverses, a dévissé son coup de pied qui est parti en zone de ballon mort, privant son équipe de sa dernière cartouche.

Irlande-France le week-end prochain

Deux dernières actions à l’image du match, un peu brouillon. Les Irlandais étaient bien décidés à mettre fin à huit années sans succès à Cardiff, mais cette ambition a été écornée dès le quart d’heure de jeu, donc, quand Peter O’Mahony a été expulsé pour avoir mis un coup d’épaule dans la tête du pilier adverse Tomas Francis.

Ce fait de jeu, et une deuxième pénalité de Leigh Halfpenny, qui avait donné un avantage de 6 points (6-0), semblait avoir mis les Gallois sur de bons rails. Mais c’est au contraire l’Irlande qui a alors pris l’ascendant dans le jeu, allant jusqu’à mener 13-6 grâce à un essai de Tadgh Beirne (36e).

Heureusement pour les Gallois, George North puis Louis Rees-Zammit ont remis les pendules à l’heure en seconde période. Les vainqueurs du jour se déplaceront en Ecosse, qui est allée gagner samedi en Angleterre (11-6) pour la première fois depuis des lustres, le week-end prochain. L’Irlande recevra, elle, un XV de France qui n’a fait qu'une bouchée des Italiens (10-50).