PSG: L'arbitre reconnaît qu'il «aurait dû exclure» Niang après son tacle sur Kehrer

FOOTBALL Karim Abed n'avait infligé qu'un carton jaune au Rennais…

A.H. avec AFP

— 

Alerte, un homme au sol.
Alerte, un homme au sol. — Zakaria ABDELKAFI / AFP

Faute avouée à moitié pardonnée ? Après avoir, à tête reposée, revu les images du tacle de boucher de M'Baye Niang sur Thilo Kehrer, dimanche lors de PSG-Rennes (4-1), l'arbitre Karim Abed a reconnu qu’il « aurait dû exclure » l’ancien attaquant caennais, selon un communiqué que l’homme en noir a envoyé à l’AFP, lundi. Pourtant, Karim Abed avait eu tout le loisir de revenir sur sa décision initiale, un carton jaune infligé à Niang, puisqu’il est allé revoir l’action sur le bord du terrain, après que le VAR​ a été sollicité.

Dans le communiqué, Karim Abed fait son mea-culpa :

J’ai fait deux erreurs. Tout d’abord sur ma première décision en ne donnant qu’un avertissement, puis une seconde fois en visionnant les images. J’ai manqué de lucidité et de recul à chaud et j’aurais dû exclure le joueur rennais. Même si on travaille pour éviter une erreur, elle peut exister. Heureusement Thilo Kehrer n’est pas sorti blessé. »

Désormais, la commission de la LFP devrait se saisir du dossier et convoquer M’Baye Niang, pour le suspendre a posteriori. Lundi, l’attaquant breton, auteur du but de l'égalisation à 1-1, a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux : « Tacle mal maîtrisé ! Aucune intention de te faire mal, heureux de ne pas t’avoir blessé !!! Thilo Kehrer belle fin de saison et encore désolé ! »

Ligue 1, 22e journée: Large victoire de Paris contre Rennes au Parc des Princes (4-1)