Bordeaux-RC Lens : Les Girondins presque maintenus après leur victoire face au Sang et Or

FOOTBALL Les Lensois joueront leur qualification en Coupe d'Europe face à Monaco dimanche prochain

Clément Carpentier

— 

De Préville, l'attaquant des Girondins.
De Préville, l'attaquant des Girondins. — ROMAIN PERROCHEAU / AFP

Les Girondins entrevoient enfin le maintien grâce à leur large victoire face à Lens (3-0) lors de cette 37e journée de L1. Ils ne sont pas encore officiellement maintenus mais ils ont fait un grand pas. Lens reste sixième et jouera sa qualification en Coupe d’Europe contre Monaco dimanche prochain.

Bordeaux presque sauvé

Ce n’est pas encore fait mais les Girondins se rapprochent un peu plus du maintien grâce à cette seconde victoire. Ils peuvent d’abord dire merci au sang froid de Ui-Jo Hwang qui a inscrit son 12e but de la saison sur penalty. Après avoir manqué de nombreuses occasions, Sabaly et Zerkane ont libéré les Bordelais en fin de match en contre-attaque (3-0). Avec la victoire de Lyon à Nîmes, les Bordelais ne pourront plus descendre en L2 directement et il faudrait un scénario catastrophe pour que les Marine et Blanc soient barragiste puisque Strasbourg et Lorient à un point derrière eux vont s’affronter et que Brest aussi à un point va recevoir le PSG. Mais attention, le dernier match à Reims ne comptera pas pour du beurre.

De Préville donne tout

Il a beau être en fin de contrat, l’attaquant bordelais a montré l’exemple pendant soixante-quinze minutes sans lâcher le moindre mètre aux défenseurs lensois. Nicolas de Préville a obtenu un nombre incroyable de coups franc. Il a participé à l’action du but et il a eu la balle du break sur un magnifique ballon de Hwang. D’autres ont aussi tout donné à l’image de Basic, Benito ou Lacoux au milieu de terrain.

Lens aura sa finale

Les Sang et Or ont enchaîné une troisième défaite d’affilée à Bordeaux après Paris et Lille. Malgré ce nouveau revers, ils conservent leur sixième place synonyne d’Europe et gardent leur destin entre leurs mains grâce à la défaite de Rennes à Monaco. Ils recevront justement les joueurs de la Principauté à Bollaert dans une semaine pour une véritable finale. Face aux Girondins, les hommes de Franck Haise n’ont pas montré grand-chose.