RC Lens-Losc : Jean-Louis Leca fustige l'arbitrage après la claque reçue dans le derby

FOOTBALL Le gardien du RC Lens était furieux après l’arbitrage de Clément Turpin dans le derby face au Losc (0-3)

Francois Launay

— 

Ligue 1: Le débrief express de Lens-Lille — 20 Minutes

Il y a des soirs comme ça où rien ne va. Portés par des milliers de supporters lensois pour faire le court trajet qui sépare leur hôtel du stade Bollaert, les Sang et Or ont vu leurs espoirs de victoire s'envoler dès la première minute. Bousculé par Fofana dans la surface, Bamba a obtenu un penalty pour Lille transformé par Yilmaz. Et à la 35e minute, le défenseur lensois Clément Michelin a reçu un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion pour une faute sur le Lillois Celik.

Deux décisions arbitrales qui ont précipité la lourde défaite des Sang et Or (0-3) et qui ont surtout provoqué la colère de Jean-Louis Leca. Venu en conférence de presse, le gardien lensois n’a pas mâché ses mots sur l’arbitrage de Clément. Turpin.  « Quand au bout de 30 minutes de jeu, vous avez deux grossières erreurs d’arbitrage. Sur le penalty, Seko (Fofana) touche le ballon et après, c’est Bamba qui lui rentre dedans. Ce n’est pas possible de ne pas aller voir la VAR pour s’apercevoir qu’il n’y a pas faute ».

Le gardien corse a même osé une comparaison entre les arbitres et les forces de l’ordre. « C’est comme la police, ils ne peuvent pas se déjuger entre eux », a taclé Jean-Louis Leca très frustré. « Vous travaillez pendant une semaine et au bout d’une minute, on contrarie vos plans. L’injustice c’est le sentiment qui prédomine dans le vestiaire » Malgré cette défaite, le promu lensois, qui réalise une superbe saison, est encore en course pour décrocher une qualification européenne.