Mercato Bordeaux : Le Rémois Rémi Oudin débarque aux Girondins, un attaquant toujours recherché

FOOTBALL Les deux clubs de Ligue 1 viennent de conclure un accord 

Clément Carpentier

— 

Rémi Oudin devrait être prêté avec option d'achat aux Girondins.
Rémi Oudin devrait être prêté avec option d'achat aux Girondins. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
  • Rémi Oudin s'est engagé ce jeudi soir avec les Girondins de Bordeaux.
  • Le milieu de terrain rémois était suivi par le club depuis de très nombreux mois après sa très bonne première saison en Ligue 1 l’année dernière.
  • Les dirigeants bordelais sont toujours à la recherche d’un attaquant.

Enfin. Après des mois de négociations, le milieu de terrain rémois Rémi Oudin rejoint enfin  les Girondins. Le Stade de Reims​ et Bordeaux ont trouvé un accord autour d'un transfert sec annonce le club au scapulaire ce jeudi soir. La transaction se situerait entre 7 et 10 millions d'euros. Le joueur a lui paraphé un contrat de quatre et demi avec les Marine et Blanc.

Rémi Oudin était dans le viseur du club depuis plusieurs mois. Il avait déjà failli rejoindre la Gironde l’été dernier après une première belle saison en Ligue 1 (11 buts et 4 passes décisives en 40 matchs) mais faute de liquidité les dirigeants bordelais n’avaient pas pu conclure le dossier. Le gaucher de 23 ans plaît énormément à Paulo Sousa. L’entraîneur portugais apprécie la finesse technique du joueur mais aussi son comportement et son état d’esprit. La première recrue du mercato hivernal des Girondins pourrait être présente dès samedi au Matmut Atlantique pour Bordeaux-Lyon.

Toujours à la recherche d’un attaquant

Même si beaucoup de doutes subissent encore sur les ambitions de King Street le propriétaire du club, cette arrivée devrait rassurer un peu les supporters des Marine et Blanc. La priorité est toujours de trouver un attaquant pour les Girondins. Plusieurs pistes se sont refermées ces derniers jours. Celle menant à Olivier Giroud existe toujours mais est « impossible aujourd’hui, à l’instant T » glisse un proche du dossier à 20 Minutes. Bordeaux n’a pas les moyens financiers de prendre en charge 100 % de son salaire. En revanche, le club n’est pas à la recherche d’un piston gauche lors de ce mercato selon nos informations.

Côté départ, c’est pour le moment pas loin d’être le calme plat. Après le prêt de Yassine Benrahou à Nîmes, les Girondins cherchent une porte de sortie pour au moins trois autres joueurs : Maxime Poundjé, Paul Baysse et Jonathan Cafu. Les offres ne se bousculent pas sur le bureau d’Eduardo Macia, le directeur du football.

Ces derniers jours, le club a simplement des offres pour le milieu de terrain brésilien. Des propositions venues de Bulgarie, de Grèce ou encore de Chypre mais jugées pour l’instant « trop petites ».