Girondins de Bordeaux: Costil reste numéro 1, Bernardoni va (définitivement) faire ses valises

FOOTBALL Les prétendants pour accueillir le jeune gardien international Espoirs ne manquent pas

Clément Carpentier

— 

Benoit Costil sera numéro 1 la saison prochaine ce qui entraînera le départ de Paul Bernardoni.
Benoit Costil sera numéro 1 la saison prochaine ce qui entraînera le départ de Paul Bernardoni. — Pascal Guyot - Nicolas Tucat / AFP
  • Les Girondins ont choisi de maintenir Benoit Costil en tant que titulaire la saison prochaine. Ce choix entraîne de facto le départ de Paul Bernardoni, prêté déjà cette saison à Nîmes.
  • Rennes, Nantes, Montpellier, Nîmes… De nombreux clubs français s’intéressent à l’international Espoirs.

C’est l’un des gros dossiers de la direction sportive bordelaise. Le choix du gardien de but pour la saison prochaine. Un choix de riche entre Benoit Costil et Paul Bernardoni. Deux gardiens internationaux. Le premier est l’actuel titulaire des Girondins de Bordeaux. Le second, prêté par le club à Nîmes, réalise une très belle saison.

Alors que le club multiplie les entretiens avec les joueurs ou/et leurs agents depuis quelques jours, il semblerait qu’une décision soit prise sur ce dossier. Selon nos informations (et sans grande surprise), le club a choisi de garder Benoit Costil au poste de numéro 1 la saison prochaine. Des négociations pour prolonger le gardien de but de 31 ans seraient même en cours rapporte L'Equipe. Un choix qui entraîne de facto le départ de Paul Bernadoni : « C’est très clair, je ne reviendrai pas en tant que numéro 2 ! », confiait-il à 20 Minutes, il y a quelques semaines.

« La priorité absolue, c’est un transfert dans un club de Ligue 1 »

De son côté, la direction du club dément ce choix. Elle affirme qu’elle aimerait mettre en concurrence les deux hommes et peut-être même prolonger le gardien international Espoirs. Mais à 22 ans, Paul Bernardoni lié aux Girondins jusqu’en 2021 veut aujourd’hui être numéro 1 et va bien faire ses valises dans les prochaines semaines : « Un nouveau prêt est aujourd’hui très peu probable. La priorité absolue est un transfert dans un autre club de Ligue 1. L’étranger, c’est encore beaucoup trop tôt pour lui. Il doit poursuivre sa progression », explique un proche à 20 Minutes. Où ça ? Arrivé en janvier 2016 en Gironde, Paul Bernardoni va avoir le choix après son excellente saison dans le Gard.

Paul Bernardoni est arrivé en janvier 2016.
Paul Bernardoni est arrivé en janvier 2016. - NICOLAS TUCAT / AFP

La liste des destinations possibles est longue ! Même si aujourd’hui, l’international Espoirs n’a reçu aucune proposition concrète, de nombreux clubs de Ligue 1 sont intéressés : Rennes, Montpellier, Nantes, Nîmes… Mais attention pour s’offrir Paul Bernardoni, il faudra y mettre le prix. Selon nos informations, les Girondins ont fixé le prix de leur jeune gardien à 15 millions d’euros.