Girondins de Bordeaux: Après la défaite (1-0) à Lille, le maintien n'est toujours pas totalement assuré

FOOTBALL En perdant à Lille (1-0), Bordeaux complique un peu sa fin de saison. Il manque encore au moins un point pour assurer définitivement le maintien

Au stade Pierre-Mauroy, Gilles Durand

— 

Le défenseur bordelais Pablo, victime d'un carton rouge en finde match, devance le Lillois Ikoné, auteur d'une passe décisive.
Le défenseur bordelais Pablo, victime d'un carton rouge en finde match, devance le Lillois Ikoné, auteur d'une passe décisive. — D. Charlet / AFP
  • Après la victoire de Caen, Bordeaux n’a toujours pas validé son maintien en Ligue 1 avec cette défaite (1-0) à Lille.
  • C’est un but de Loïc Rémy qui a débloqué la rencontre.
  • La victoire des Lillois est en revanche quasi synonyme de Ligue des champions.

La saison n’est toujours pas terminée pour Bordeaux. La défaite à Lille complique un peu la fin de saison d’une équipe dont le calvaire n'en finit pas. Avant la rencontre, les deux équipes avaient une place à valider. En Ligue des champions pour le Losc, en Ligue 1 pour les Girondins. Comme les Lillois ont rempli leur mission en l’emportant 1-0, les Bordelais vont devoir encore prendre au moins un point pour se maintenir dans l’élite.

Et au vu de leur prestation de ce dimanche, ce n'est pas encore fait. Même si le match est resté équilibré, l’équipe de Paulo Sousa a semblé manquer cruellement de rythme et d’inspiration. Bordeaux a eu tendance à monopoliser le plus souvent le ballon, en première période, mais aucun tir cadré n’est venu concrétiser une possession de balle totalement stérile.

Rémy débloque le match

Au contraire, c’est Lille, fidèle à ses habitudes, qui a fait basculer le sort à son avantage. Après avoir sauvé son équipe sur deux arrêts consécutifs, le gardien Costil devait s’incliner sur une reprise parfaite de Rémy (28e).

Face à des Bordelais incapables de les déstabiliser, les Lillois assuraient leur succès sans forcer, ni vraiment trembler, en seconde période. Seul Briand, sur un tir contré de la jambe par Maignan (58e) faisait trembler, un tant soit peu, les spectateurs lillois.

« Je suis optimiste pour le futur »

« Nous avons manqué de rythme individuellement pour mieux exercer le pressing, avouait Paulo Sousa, à l’issue du match. Mais j’ai retrouvé dans le match tout ce que nous avions préparé. Au niveau collectif, on avait compris quoi faire offensivement et défensivement. On est sur la bonne voie et je suis optimiste pour le futur. »

L’entraîneur bordelais a tenu à féliciter son homologue lillois : « Christophe Galtier et son équipe ont montré et pratiqué une grande qualité du jeu cette saison. Ils méritent leur qualification pour la Ligue des champions ».

Reste donc à aborder une dernière rencontre à domicile contre Reims, qui sera décisive. Et les Girondins seront privés de leur défenseur Pablo, expulsé à quelques minutes de la fin du match, pour une faute sur Pépé. Une saison décidément maudite.