Mercato OL-OM: Qui est Lucas Verissimo, ce défenseur brésilien «pas encore leader» convoité en Ligue 1?

FOOTBALL Lyon comme Marseille se seraient positionnés sur le défenseur central de 22 ans de Santos (Brésil), Lucas Verissimo. Des suiveurs du championnat brésilien présentent ce joueur estimé à environ 10 millions d'euros...

Jérémy Laugier

— 

Le défenseur de Santos Lucas Verissimo (à gauche) célèbre un but en mars lors d'un match de Copa Libertadores
Le défenseur de Santos Lucas Verissimo (à gauche) célèbre un but en mars lors d'un match de Copa Libertadores — Andre Penner/AP/SIPA
  • Lucas Verissimo ferait actuellement partie des pistes défensives de l’OL et de l’OM pour ce mercato estival.
  • Le prometteur joueur de 22 ans, méconnu en Europe, est présenté pour « 20 Minutes » par deux suiveurs du championnat brésilien.

Depuis quelques saisons, la rivalité entre l'OL et l'OM est presque aussi vive durant les périodes de mercato qu’en championnat. D’après plusieurs médias brésiliens, les deux clubs feraient actuellement leur possible pour attirer Lucas Verissimo, défenseur central de Santos. Encore méconnu en Europe, ce joueur de 22 ans pourrait rejoindre dans les prochains jours la Ligue 1, pour environ 10 millions d’euros.

Selon Globoesporte, Lyon aurait une longueur d’avance, comme le prouverait la présence du responsable du recrutement de l’OL, Florian Maurice, lors du match Santos-Internacional (1-2) dimanche. 20 Minutes vous présente Lucas Verissimo, grâce à deux suiveurs du championnat brésilien.

« Son profil est proche de celui d’Edmilson »

Ce joueur de grande taille (1,89 m) a été formé comme défenseur central mais aussi milieu de terrain à l’académie de Santos. « Ses principales forces sont le jeu aérien, le sens du placement et la relance, confie Vinicius Ramos, journaliste pour Samba Agency à São Paulo. Si on doit comparer son profil à celui d’un ancien Lyonnais, je le trouve proche d’Edmilson ».

Comprendre un défenseur élégant et bon footballeur, à défaut d’imposer un véritable impact dans les duels. La principale incertitude autour de Lucas Verissimo touche son inexpérience, à l’aube d’une première aventure européenne annoncée. Plus encore que son jeune âge (il aura 23 ans le 7 juillet), il n’a débuté avec l’équipe professionnelle de Santos qu’en janvier 2016.

Proche d’un transfert au Spartak Moscou en février

« Depuis qu’il a intégré le onze de départ, il n’en est pas sorti, indique Vinicius Ramos. Il a réalisé une bonne saison 2017 mais cette année, il ne va pas très bien. Il a failli être transféré au Spartak Moscou pour 7,5 millions d’euros en février. Les incertitudes autour de son avenir le perturbent peut-être. »

Cet été, son départ ne fait plus vraiment de doute en raison « des sérieux problèmes financiers du club de Santos ». Décrit comme « un joueur timide parlant peu », Lucas Verissimo pourrait aussi faire penser à Emanuel Mammana.

« Il n’a pas encore les épaules pour diriger une défense »

Acheté à River Plate en juillet 2016, le prometteur défenseur central argentin (alors âgé de 20 ans) n’avait pas vraiment été mis dans les meilleures conditions lors de son unique saison à Lyon, avant de rejoindre le Zenit Saint-Petersbourg (Russie). Journaliste responsable du site Sambafoot, Dominique Baillif nous en dit davantage sur le potentiel du joueur de Santos.

Lucas Verissimo n’est pas un leader et il n’a pas encore les épaules pour diriger une défense. Selon moi, il aura besoin d’un temps d’adaptation à Lyon, où il ne pourra pas être titulaire tout de suite. Malgré ses qualités indéniables, il va falloir qu’il digère son arrivée en France et qu’il se mette au niveau. Ce ne serait pas la bonne méthode de le juger au bout de trois matchs. »

Un avis partagé par Vinicius Ramos : « Si, et seulement si, vous voyez en Lucas Verissimo un joueur ayant le potentiel d’évoluer en pensant à l’avenir, c’est un bon pari ». L’OL et l’OM semblent tentés de le faire cet été, même si d'après L'Equipe ce mercredi, la cible prioritaire du club lyonnais à ce poste serait le capitaine de l'équipe de France espoirs Abdou Diallo (22 ans, Mayence).