«Comportements racistes»: L’OL détaille tout ce qu’il s’est vraiment passé lors du match face au CSKA Moscou

FOOTBALL Sous le coup d'une exclusion avec sursis des compétitions européennes, le club lyonnais vient de réagir ce jeudi sur la procédure disciplinaire de l'UEFA...

Jérémy Laugier

— 

Lyon a été éliminé par le CSKA Moscou en 8e de finale de Ligue Europa, le 15 mars.
Lyon a été éliminé par le CSKA Moscou en 8e de finale de Ligue Europa, le 15 mars. — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • Une procédure disciplinaire a été ouverte par l’UEFA contre l’OL la semaine passée, notamment pour « comportements racistes » de certains spectateurs lors du 8e de finale retour de Ligue Europa contre le CSKA Moscou.
  • Grâce notamment « aux outils de vidéosurveillance » du Parc OL, le club pointe « une gestuelle furtive pouvant être assimilée à une expression raciste » et « un étendard avec un symbole raciste ».

Visé par une procédure disciplinaire de l’UEFA depuis dix jours, l’OL a décidé d’apporter de nombreuses précisions sur ce qu’il s’est passé dans son stade, lors du 8e de finale de Ligue Europa perdu contre le CSKA Moscou (2-3) le 15 mars. S’appuyant notamment sur « les outils de vidéosurveillance » du Parc OL, le club lyonnais précise d’emblée que « les faits évoqués ne sont pas de même nature que ceux intervenus lors du match contre Besiktas en 2017 ».

>> A lire aussi : OL: Pourquoi les virages lyonnais ne se sont pas débarrassés de tous leurs «supporters radicaux»

Car le chaos constaté lors de ce match de Coupe d’Europe face aux Turcs avait essentiellement eu lieu dans l’enceinte de l’OL. « Les attaques contre les forces de l’ordre ont été commises sur la voie publique, à l’extérieur du périmètre de responsabilité du club », souligne ainsi le communiqué.

Une gestuelle et un étendard « à expression raciste »

L’OL remarque qu'« aucun engin pyrotechnique n’a été allumé » dans son stade et que « les projectiles lancés sur la pelouse sont des boulettes de papier et un briquet ». La photo de l’individu ayant jeté le briquet a été transmise aux services de police. La problématique la plus sensible de la procédure disciplinaire de l’UEFA touche « les prétendus comportements racistes » au Parc OL ce soir-là. A ce sujet, les images ont permis au club d’isoler « un individu dont la gestuelle furtive pourrait être assimilée à une expression raciste ».

>> A lire aussi : «Comportement raciste» à Lyon: Des incidents qui n'ont «rien à faire dans un stade», déplore la LFP

De même, l’OL a repéré à la vidéo « un étendard sur lequel figurait un symbole raciste ». Le club a déposé plainte contre les personnes concernées par ces actes et a fourni les images à la justice. Enfin, d’après le communiqué, « aucun spectateur n’a déposé plainte pour agression raciste ». L’OL conclut en condamnant à nouveau « avec la plus grande fermeté les agissements honteux de quelques individus contre des représentants des forces de l’ordre ».