Coupe du monde 2018: Le Petit Poucet croate est le plus petit pays à atteindre la finale depuis 1930

FOOTBALL Les Croates sont un peu plus de quatre millions d'habitants quand l’Uruguay, il y a presque 100 ans, comptait seulement deux millions d'âmes...

Camille Allain

— 

Des supporters croates, ici à Zagreb, lors de la célébration de la qualification pour la finale de la Coupe du monde 2018.
Des supporters croates, ici à Zagreb, lors de la célébration de la qualification pour la finale de la Coupe du monde 2018. — CHINE NOUVELLE/SIPA
  • Qualifiée pour la finale de Coupe du monde face aux Bleus, la Croatie est un petit pays peuplé d’un peu plus de quatre millions d’habitants.
  • C’est le plus petit pays à se qualifier pour une finale depuis l’Uruguay en 1930. Le pays sud-américain comptait alors deux millions de citoyens.
  • Les Vatreni (les flamboyants en français) rendent fiers les habitants de pays issu du démantèlement de l’ex-Yougoslavie.

De notre envoyé spécial à Zagreb,

Ils sont un peu plus de quatre millions d’habitants. L’équivalent de la Nouvelle-Zélande ou de la Palestine. A peine plus que le Panama. Dimanche, la Croatie deviendra le pays le moins peuplé à participer à une finale de Coupe du monde depuis l’Uruguay en 1930. Un véritable exploit, avant même de jouer.

Emmenés par leurs stars Modric, Rakitic ou Mandzukic, les Vatreni (les flamboyants en français) suscitent la fierté de tout un peuple à quelques jours d’affronter l’équipe de France. « C’est un miracle pour un si petit pays. Personne ne nous connaît. Et nous sommes en finale ! », s’enthousiasme Mélita, professeure de tennis dans les beaux quartiers de Zagreb.

Dans les rues de la capitale, le célèbre maillot à damiers rouges et blancs est vendu à tous les coins de rue. De nombreuses voitures ont recouvert leur capot ou leurs rétroviseurs des couleurs locales. « Tout le monde veut se mettre aux couleurs du pays​. C’est de la folie », lance Ivo. Bière locale à la main, le trentenaire vend ses maillots et drapeaux par dizaines depuis la qualification face aux Anglais. « Nous savons que nous sommes petits. Ça nous rend d’autant plus fiers ».

Un pays encore jeune

Le pays compterait un peu plus de 100.000 licenciés inscrits dans des clubs de football, soit vingt fois moins que la France, son adversaire dimanche. Sa fédération nationale est aussi très jeune. Séparée par la guerre de Yougoslavie, la Croatie n’est indépendante que depuis 1991 et le pays n’a retrouvé les instances de la Fifa qu’en 1992. Soit six ans seulement  avant son incroyable parcours lors du Mondial 98. « On a vu tout un pays derrière cette équipe. A l’époque, on s’identifiait à eux. On se créait notre identité », témoigne Karlo, maillot sur les épaules. Aujourd’hui « c’est différent », disent tous les Croates que nous avons interrogés.

En 1930, l’Uruguay battait l’Argentine et devenait le premier pays à remporter la Coupe du monde. Sa population était alors d’un peu plus de deux millions d’habitants.

 

Le pays sud-américain, éliminé par les Bleus en quart de finale, devrait garder son titre inviolé encore longtemps, car on voit mal quel petit pays pourrait battre le record. L’Islande, peut-être. Les 330.000 Vikings restent à ce jour le plus petit pays qualifié pour un Mondial.