20 Minutes : Actualités et infos en direct
Vive les mariésTout juste marié, un couple va faire « un ultra-trail de noces » de 175 km

Alsace : Tout juste marié, un couple va faire « un ultra-trail de noces » de 175 km

Vive les mariésEn moins d’une semaine, Céline et Stéphane Schneider vont se dire oui puis tenter de se suivre pendant le 100 M du « Trail Alsace Grand-Est by UTMB ». « C’est un vrai test de couple », s’amusent-ils
Céline et Stéphane Schneider ont déjà couru des trails de plus courtes distances ensemble.
Céline et Stéphane Schneider ont déjà couru des trails de plus courtes distances ensemble. - Céline et Stéphane Schneider / Céline et Stéphane Schneider
Thibaut Gagnepain

Thibaut Gagnepain

L'essentiel

  • Tout juste marié depuis hier, un couple alsacien va se lancer dans un « ultra-trail de noces » vendredi à colmar. L'objectif, boucler ensemble les 175 km et 6.200 mètres de dénivelé positif du 100 M du « trail Alsace Grand-Est by UTMB ».
  • Hasard du calendrier ? Pas du tout. Les deux se sont « d’abord inscrits » à la course avant de décider d’ajouter la cérémonie au programme.
  • « Ça va être fantastique, on ne pouvait pas rêver mieux ! », savoure la mariée.

Venise, les Etats-Unis, les îles ou… le « trail Alsace Grand-Est by UTMB » ! A chaque couple son plaisir pour décompresser du mariage. Loin de la plage et d’autres escapades, Céline et Stéphane Schneider, 45 et 54 ans, s’élanceront vendredi soir de Colmar (Haut-Rhin). Pour pas loin de quarante heures d’aventure ensemble afin de se frotter aux 175 km et 6.200 mètres de dénivelé positif du parcours jusqu’à Obernai.

Un « 100 M » programmé seulement six jours après s’être dit oui, hier, à Griesheim-près-Molsheim (Bas-Rhin). Hasard du calendrier ? Pas du tout. Les deux se sont « d’abord inscrits » à la course avant de décider d’ajouter la cérémonie au programme. « Mais ne publiez pas l’article avant samedi car nos invités ne savent pas qu’ils viennent à un mariage. Ils pensent que ce sont nos anniversaires et on va leur faire la surprise en faisant une halte à la mairie sur le chemin du restaurant », détaille la mariée, qui sera ensuite prête pour ce qu’elle appelle « un ultra-trail de noces ».



Certes, le projet semble original. Mais pour le duo, il semble presque logique. « On s’est rencontré au marathon du vignoble il y a neuf ans, on court beaucoup et puis on va passer à des endroits qu’on connaît par cœur comme les châteaux du Haut-Koenigsbourg et Hohlandsbourg. Ça va être fantastique, on ne pouvait pas rêver mieux ! », savoure-t-elle.

A une condition peut-être : que tout se passe bien entre les amoureux, pas habitués à aller au même rythme. Pas sur une aussi longue distance en tout cas, justement jamais parcourue par l’infirmière de profession. « Ce sera un vrai défi pour lui de ne pas s’épuiser à m’attendre et moi de m’arracher pour ne pas trop nous ralentir et rater les barrières horaires. C’est facile de courir tout seul car on prend une pause quand on veut. Mais là, il faudra gérer la fatigue, s’écouter, toujours en osmose. C’est un vrai test de couple et si on le réussit, on est parti ensemble pour la vie », s’amuse encore la quadragénaire, qui s’était lancée dans la course à pied « pour m’aider à arrêter de fumer ».

Un signe distinctif sur leurs sacs

Elle y a donc trouvé un nouveau mari, sans plus jamais retoucher au tabac. Courir fait désormais partie intégrante du quotidien du couple alsacien : même quand il pleut, il trouve le moyen de s’entraîner ! « On s’est aménagé une petite salle de sport chez nous avec un vélo d’appartement, un autre elliptique et un tapis de course », détaille l’agent de plasturgie. Et souvent le week-end, ils retrouvent leurs amis pour chausser les baskets ensemble. Sur des chronos ou non. Les deux ont déjà bouclé, chacun de leur côté, « L’Infernal trail des Vosges » ou la très réputée « Diagonale des fous » à la Réunion. Entre autres.

Avec leurs dossards 596 et 514, ils seront cette fois à domicile ou presque. « Le départ est donné à quelques centaines de mètres de mon lieu de travail », sourit Céline Schneider, qui fera partie de la petite cinquantaine des femmes inscrites sur les 639 courageux au départ. Le couple sera reconnaissable. Pas en courant en costume ou en robe. Non, le signe distinctif se trouvera sur leurs sacs. « Une collègue nous a brodé un badge ''Just married'' ! »

Sujets liés