Ultra-trail : Exploit XXL de Courtney Dauwalter, première femme à réussir un top 5 sur la Diagonale des Fous

TRAIL-RUNNING L’athlète américaine de 37 ans a bouclé la redoutable Diagonale des Fous (165 km et 10.210 m de dénivelé positif en 24h37), ce vendredi, à La Réunion, à la quatrième place du classement général, hommes et femmes confondus

Jérémy Laugier
Courtney Dauwalter, ce vendredi durant la Diagonale des Fous à La Réunion.
Courtney Dauwalter, ce vendredi durant la Diagonale des Fous à La Réunion. — IMAZ PRESS REUNION / GRAND RAID
  • Course référence en ultra-trail, la Diagonale des Fous (165 km et 10.210 m de dénivelé positif) vient de se conclure, ce vendredi, à La Réunion, pour les meilleurs athlètes engagés dans l’aventure.
  • Pour sa première participation à la Diag, l’Américaine Courtney Dauwalter a aisément remporté la course féminine en 24h37.
  • Mieux, avec son temps record, celle-ci s’est offert une performance historique, en devenant la première femme finissant à la quatrième place au scratch à La Réunion, hommes et femmes confondus.

Heureusement qu’elle posait le pied sur l’Ile de La Réunion pour la première fois de sa vie, il y a quelques jours. L’ultra-traileuse américaine Courtney Dauwalter vient de réaliser un exploit retentissant, ce vendredi, en devenant la première athlète féminine de l’histoire à se hisser dans le top 5 au scratch (homme et femmes confondus) d’un des ultras les plus mythiques au monde, la Diagonale des Fous. La 33e édition de cette course démente de 165 km et 10.210 m de dénivelé positif, qui comptait 2.816 participants au départ de Saint-Pierre jeudi soir, restera donc dans les annales.



Non pas pour la première victoire majeure de la carrière du Bayonnais Benat Marmissolle (troisième l’an passé sur la Diag) en 23h14, mais car aucune femme n’était jusque-là parvenue à se mêler à la course aux cinq premières places sur la Diagonale des Fous.

François D’Haene en conseiller spécial

A 14 reprises depuis 1989, la lauréate féminine de cette redoutable épreuve traversant le cirque de Mafate a même bouclé la course au-delà de la 30e place au classement général. Mais ça, c’était avant que Courtney Dauwalter (37 ans) ne débarque sur l’île, et qu’elle ne fasse exploser le record féminin de la Suissesse Andrea Huser, 8e en 2017 en 26h34. Phénomène de l’ultra-trail, celle qui réside dans le Colorado n’a ainsi eu besoin que de 24h37 pour traverser La Réunion et arriver sous une immense ovation à Saint-Denis, à la quatrième place.


Après sa 7e place sur l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (171 km en 22h30) en 2021 (place record de sa compatriote Rory Rosio en 2013 sur l’UTMB égalée), puis sa 6e place sur la dernière Hardrock 100 en juillet (160 km en 26h44), elle vient de prouver de manière encore plus éclatante que les femmes peuvent tenir tête aux meilleurs athlètes masculins du monde sur les très longues distances, y compris lors d’un ultra majeur. Et ce sans la moindre connaissance du terrain ni des conditions climatiques sur l’Ile de La Réunion, tant qu’à faire. Comme un symbole, un certain François D’Haene, son partenaire chez Salomon, blessé pour cette Diag', s’est mué en conseiller spécial de Courtney Dauwalter durant différents ravitaillements. Avant une ultime descente… du Colorado parfaitement gérée pour confirmer ce top 5 historique.