Chelsea : Le club lance une enquête après des insultes racistes contre Son, l’attaquant sud-coréen de Tottenham

FOOTBALL Des supporteurs de Chelsea auraient proféré des insultes racistes contre l’attaquant sud-coréen de Tottenham Heung-min Son, dimanche à Stamford Bridge, en Premier League

N.S. avec AFP
— 
Heung-min Son, l'attaquant de Tottenham, face au milieu de Chelsea N'Golo Kanté, lors du match de Premier League à Stamford Bridge, dimanche.
Heung-min Son, l'attaquant de Tottenham, face au milieu de Chelsea N'Golo Kanté, lors du match de Premier League à Stamford Bridge, dimanche. — Ian Walton / AP / Sipa

Chelsea a lancé une enquête pour faire la lumière sur des insultes racistes proférées à l’encontre de l’attaquant sud-coréen de Tottenham Heung-min Son à Stamford Bridge, lors du match de Premier League disputé dimanche (2-2).


Le club londonien a fait cette annonce ce jeudi et a assuré qu’il était prêt à prendre les « mesures les plus fermes » à l’encontre de ses propres supporteurs si les faits étaient avérés. « Le Chelsea Football Club juge toute forme de comportement discriminatoire totalement odieux. Cela n’a pas sa place à Chelsea ni dans aucune de nos communautés », indique le communiqué.

Des interdictions à vie déjà prononcées

« Pourtant, il existe encore ce genre d’idiots qui se disent supporteurs, ce qui fait honte au Chelsea FC, à nos entraîneurs, à nos joueurs, à notre personnel et à nos vrais supporteurs » poursuit le club.

Chelsea a déjà infligé par le passé des interdictions de séjour à vie à des supporteurs reconnus coupables de comportements similaires. Le dossier de chaque siège à Stamford Bridge comporte désormais des instructions sur la manière de signaler les incidents à caractère raciste dans le cadre des efforts du club pour les éradiquer.