FC Nantes : Les Canaris renoncent au challenge Emiliano-Sala à cause de la crise aux Girondins de Bordeaux

FOOTBALL Le FC Nantes a annoncé ce mercredi qu’il ne participerait pas à la deuxième édition du challenge Emiliano-Sala, les 16 et 17 juillet

N.S.
— 
Une peinture murale en hommage à Emiliano Sala à Carquefou (Loire-Atlantique), le 26 avril 2022.
Une peinture murale en hommage à Emiliano Sala à Carquefou (Loire-Atlantique), le 26 avril 2022. — Loïc Venance / AFP

C’est l’effet papillon. La crise à Bordeaux a des répercussions à Nantes, mais aussi à Orléans et à Caen. Mardi, la commission d’appel de la DNCG a confirmé la rétrogradation administrative des Girondins en National. Ce mercredi, le FCN a indiqué qu’il ne participerait pas à la deuxième édition du challenge Emiliano-Sala.

Ce tournoi amical doit réunir les 16 et 17 juillet à Orléans trois des anciens clubs de l’attaquant argentin, disparu à 28 ans le 21 janvier 2019 dans un accident d’avion : Nantes, Bordeaux, Caen (Ligue 2), ainsi que l’USO (National), l’équipe hôte.


« De par sa situation extrasportive, Bordeaux ne nous garantit pas de se présenter avec une équipe compétitive », a justifié l’entraîneur des Canaris Antoine Kombouaré sur le site du club.

« Une motivation purement sportive »

« Le FC Nantes tient à rappeler que la motivation de cette décision est purement sportive, et ne remet en aucun cas en question son attachement à la mémoire d’Emiliano Sala, ainsi que la qualité de l’organisation et l’accueil chaleureux des bénévoles, sans oublier les supporteurs nantais présents dans la région », a précisé le FCN.



Les coéquipiers de Nicolas Pallois n’étaient pourtant pas certains de rencontrer les Girondins (s’ils sont eux-mêmes en mesure de s’aligner), puisqu’ils auraient dû affronter Orléans le 16 juillet, avant de défier selon leur résultat le vainqueur ou le perdant du match entre Bordeaux et Caen.