L'OGC Nice officialise le départ de Julien Fournier, son directeur du football

LIGUE 1 Le club azuréen se sépare d'un de ses hommes forts, en poste depuis 2011. Désormais, c’est une instance collégiale qui gère le mercato niçois

F.B. avec AFP
— 
Julien Fournier, en août 2021, dans les locaux de l'OGC Nice
Julien Fournier, en août 2021, dans les locaux de l'OGC Nice — L. Urman / Sipa

Leurs chemins se séparent « suite à des divergences stratégiques ». L’OGC Nice a officialisé ce mercredi le départ de son directeur du football, Julien Fournier. Ce dernier s’était retrouvé fragilisé par ses récents désaccords avec l’ancien entraîneur Christophe Galtier, aujourd’hui au PSG, et le président du club Jean-Pierre Rivère.

Il « peut quitter le club avec le sentiment du devoir accompli », précise la direction du Gym, qui conserve avec « son désormais ex-directeur du football un profond respect mutuel ». Désormais, c’est une instance collégiale qui gère le mercato niçois.

« Des visions différentes »

Arrivé à Nice en juillet 2011 comme directeur général, Fournier avait déjà quitté le club en janvier 2019, en opposition avec la direction d’alors, avant d’y retrouver un poste neuf mois plus tard lors du rachat par Ineos. A force de grimper des échelons, il était même devenu directeur du football de la société anglaise, chapeautant aussi les clubs du Lausanne-Sport (2e division suisse) et du RC Abidjan (1re division ivoirienne).

Mais ses désaccords avec Christophe Galtier sur la politique de recrutement ont marqué une première cassure. Elle avait été actée par Jean-Pierre Rivère, lors de la présentation du nouvel entraîneur, Lucien Favre, le 27 juin. « On a pu avoir des visions différentes sur la stratégie ces deux ou trois dernières saisons. Il a un avenir qui est peut-être ailleurs qu’à l’OGC Nice mais il aura toujours mon estime, mon amitié et mon respect », avait-il lâché.