Présentation de Christophe Galtier :  « Aucun joueur ne sera au-dessus du groupe », prévient le nouveau coach du PSG

FOOTBALL Christophe Galtier va être présenté en tant que nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain

William Pereira
— 
Christophe Galtier, nouvel entraîneur du PSG, lors de la conférence de presse du 5 juillet 2022.
Christophe Galtier, nouvel entraîneur du PSG, lors de la conférence de presse du 5 juillet 2022. — BERTRAND GUAY / AFP

L'ESSENTIEL

  • Christophe Galtier a signé un contrat de deux ans avec le PSG et a été présenté cet après-midi au Parc des Princes
  • L'entraîneur français remplace Mauricio Pochettino, remercié après une saison décevante malgré le titre de champion de France
  • Christophe Galtier est le premier entraîneur français du PSG depuis Laurent Blanc
  • Technicien à poigne et excellent communiquant, Christophe Galtier reste un entraîneur assez inexpérimenté au plus haut niveau du football européen, où il devra faire ses preuves
  • L'entraîneur français dit « comprendre les sceptiques » mais se sent « capable » d'assumer le rôle d'entraîneur du PSG
L'auditorium du Parc des Princes se vide, Christophe Galtier va rencontrer ses joueurs. Il est donc l'heure pour nous de fermer ce live. Pour les amoureux de vélo, vous pouvez basculer sur .

 

La vidéo de débrief de cette présentation de Christophe Galtier 

 

14h50 : En conclusion, un discours séduisant, mais rien de surprenant.

Galtier est un excellent communiquant, il est à l'aise dans cet exercice. Quant à ses bonnes intentions, elles se heurteront probablement à la réalité du vestiaire parisien à l'heure des premiers faux pas. Charge à lui de se montrer inflexible pour faire mieux que ses prédécesseurs.

14h40 : Là à chaud, je retiens plusieurs choses.

1) Galtier est le coach, Campos le manager. Luis Campos est le point central du Paris Saint-Germain. La république, c'est lui, le recrutement, aussi. Les deux hommes se connaissent et Galtier lui accorde toute sa confiance.

2) Galtier compte sur Neymar. Il a tenu le discours d'un homme qui veut donner de l'affection à un joueur qui en a besoin.

3) Galtier compte surtout sur un collectif fort. Pas d'élément supérieur au groupe, Nasser a précisé que "personne n'est au-dessus du PSG". Le nouveau coach parisien n'exclut pas de mettre sur la touche ceux qui dérogeraient à cette règle.

4) Galtier veut dégraisser l'effectif pour fluidifier la vie de groupe.

5) Galtier est né à Marseille mais bon, l'opportunité professionnelle était trop belle pour être refusée. Un peu comme un écolo qui signerait un contrat à six chiffres chez Monsanto.

14h40 : Bon, eh bien que vous dire sinon qu'on s'est plus marré en une conférence de presse avec Galtier qu'en X mois avec Pochettino.
14h35 : Fin de la conférence de presse
14h32 : Galtier veut dégraisser l’effectif

« Je suis un entraîneur très exigeant qui aime voir son équipe travailler mais qui aime aussi voir ses joueurs heureux. Il n’y a pas de performances sans joueurs heureux. Je veux faire en sorte qu’ils soient heureux dans le vestiaire et sur le terrain. Je pense que l’effectif doit être réduit, on ne peut pas avoir dans un vestiaire des joueurs qui ne jouent pas pratiquement toute la saison car ils sont malheureux. On veut trouver la taille de l’effectif pour que tout le monde puisse participer à cette saison. »

14h32 : Sur la motivation des joueurs, les cadres rentrés plus tôt que prévu.

«Quand on était petit à la rentrée des classes on avait le gros cartable, on était motivés, tout était nickel (rires).» 

14h30 : « La manière de travailler avec Luis fait qu’il n’y a aucun compromis. L’exigence, le travail, le respect, l’équipe. Comme dans tous groupes, les manquements peuvent arriver. On fera en sorte qu’il y en ait le moins possible. Il faudra faire en sorte que cette somme de talents devienne une grande équipe avec une grande force. Je suis déterminé à faire en sorte que cette équipe soit soudée. Si des joueurs sortent de cadre, ils seront écartés. Aucun joueur ne sera au-dessus du groupe. »
14h25 : La gestion des gardiens de Christophe Galtier

« Je vais rencontrer très rapidement les gardiens. J’au vu la gestion qu’il y a eu des deux gardiens sans la commenter. J’ai pour principe de nommer un gardien numéro 1 et numéro 2, sachant que le numéro 2 peut passer numéro 1 en fonction des performances des uns et des autres. »

14h24 : Nasser Al-Khelaifi veut du beau jeu, du collectif et du travail. Le fameux PSG avec « moins de paillettes » et plus de sueurs.
14h22 : Galtier évoque Mbappé

« En tant qu’entraîneur français j’ai été très heureux que Kylian reste au PSG. Kylian fait partie des meilleurs joueurs du monde. Je n’ai pas encore eu d’échange avec lui mais je sais ce qu’il attend de l’équipe. On sait ce qu’il apporte à l’équipe, on connaît ses points forts, mais on ne va pas faire porter toute la responsabilité de l’équipe sur ses épaules. Toutes ces grandes individualités avec lesquelles je vais être, si elles sont au service collectif, le PSG fera une grande saison. Mbappé est un jeune joueur, n’ajoutons pas plus de pression qu’il n’en a déjà, c’est un des meilleurs joueurs du monde mais il doit rester un joueur d’un collectif très fort. »

14h20 : Le message de soutien de Galtier à Neymar

« Neymar est un joueur de classe mondiale. Quel entraîneur ne souhaite pas avoir Neymar dans son effectif ? Après, j’ai besoin d’équilibre dans mon équipe, mais j’ai une idée très précise de ce que j’attends de Neymar. Je vais aussi être à l’écoute. Mais bien évidemment que je veux avoir Neymar avec nous. »

14h20 : NAK : «On n'a jamais parlé avec Zidane (Christophe Galtier se bouche les oreilles en souriant) même si j'adore le joueur et l'entraîneur.»
14h20 : Galtier, le Marseillais

« Je suis né à Marseille mais je suis l’entraîneur du PSG. On fait un métier de passion dans lequel on veut gagner, on cherche le meilleur endroit pour gagner, on veut entraîner les meilleurs joueurs, on veut gagner les meilleurs trophées. Et pour ça, il n’y a pas meilleur endroit que le Paris Saint-Germain. Depuis pas mal de semaines, mes jours et nuits sont consacrés au Paris Saint-Germain. »

14h15 : La relation avec Luis Campos

« Avec Luis on a travaillé trois ans ensemble, on a une relation permanente. Sur la construction de l'équipe, il sait ce que j'attends de mon équipe, ce que je veux voir de mon équipe. En fonction du système Luis à la capacité de convaincre, de découvrir des joueurs. Est-ce que Luis décide du recrutement? Oui. J'ai une totale confiance en sa capacité à trouver les joueurs qui vont faire que tout va fonctionner. A partir du moment où Luis est en charge du recrutement il est au départ au contact avec les joueurs et l'environnement. Si y a quelqu'un qui connaît bien les joueurs, c'est donc lui. »

14h12 : Sur le style de jeu

« Il faut avant tout gagner, mais évidemment quand vous avez un tel effectif, sur la scène internationale, vous l’avez vu, plus vus jouez bien plus vous gagnez. Il y aura une approche différente. Paris a très souvent la balle, joue très souvent face à des blocs bas. Il faudra attaquer, mettre la pression sur les adversaires, garder un équilibre. Ça ne ressemblera pas à ce que j’ai fait dans les autres clubs puisque j’aurai à disposition un effectif de très haut niveau. Je veux une capacité à récupérer le ballon très haut, très tôt, pour mettre en danger l'adversaire. Ce qu'il se passe en champions league me fait croire qu'il faut avoir une idée de jeu très précise. Je veux mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. »

14h10 : Sa gestion des egos du vestiaire

« Avant de parler de ça il faut parler de ces joueurs qui veulent gagner, prendre du plaisir. La gestion d’un groupe, c’est un privilège d’avoir un effectif de ce niveau-là pour un entraîneur, il faut échanger avec eux mais aussi imposer des choses. Il ne peut pas y avoir de compromis par rapport à ce qu’est la force du groupe. On doit avoir un projet commun sans compromis. Je ne vais pas révolutionner le vestiaire, je vais observer, écouter. »

14h10 : « Quand Luis Campos m’a parlé de ce projet, j’ai mis très peu de temps à me décider Sa présence a été un élément déterminent. Les échanges que j’ai pu avoir avec mon président ont fait que j’ai accepté avec beaucoup d’humilité mais aussi de détermination. Il y a beaucoup d’attentes, c’est normal, il y a des sceptiques, je comprends. »
14h07 : Galtier : «Je suis ému, que je suis fier. Je suis arrivé il y a 45 minutes au Parc. Le Parc des Princes est un symbole du football français. Quand vous êtes face à la phrase ici c'est Paris vous sentez les attentes des spécialistes, des supporters. Il va falloir tous ensemble travailler dans le bon sens pour rendre les gens heureux. Je mesure la responsabilité, de faire en sorte que le PSG fasse une grande saison. Je m'y suis préparé. Si j'ai accepté ce poste c'est que j'en suis capable. Mais seul, c'est difficile. Ensemble, on est beaucoup plus forts.»
14h05 : Nasser Al-Khelaïfi : « Je suis très heureux d'être à côté du coach Galtier. Avant ça je veux remercier Pochettino pour le travail avec son staff. Je lui souhaite le meilleur. C'est un nouvel entraîneur, une nouvelle ère, de nouvelles intentions. On connaît bien Christophe depuis Saint-Etienne, Lille, Nice. On est contents, fiers. »
14h05 : CHRISTOPHE GALTIER EST LA
14h02 : Eh allez que c'est en retard. Ca pour oublier de mettre mon nom sur la liste d'accrédités y a du monde, pour démarrer une conf à l'heure c'est plus dur (j'espère que personne au PSG va lire ça sinon je vais me faire défoncer).
14h : Autant d’habitude je suis pas trop team clim' parce que parce que le concept d’attraper froid en été me plaît guère, autant là, le niveau de chaleur j'ai l'impression d'être dans un four à chaleur tournante.
13h55 : Plus que 5 minutes, les micros sont réglés, amenez la bête.
13h50 : Yo! Je suis en direct live du Parc des Princes, la salle de presse est archi bondée on se croirait sur la ligne 13 à Saint-Lazare.
Yo les footix ! On se retrouve sous un beau soleil estival pour suivre la conférence de presse de présentation de Christophe Galtier en tant que nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. Ça se passera à 14h, du côté du Parc des Princes, où l’on sera présent pour vous faire vivre la chose au plus près. Galtier remplace Mauricio Pochettino, limogé après une saison vraiment pas folle malgré le titre de champion de France. Un 10e sacre qui n’aura pas effacé la déception européenne. Briller en Ligue des champions sera la mission numéro une de l’ancien entraîneur de l’OGC Nice, lequel cherche encore ses repères au plus haut niveau continental. Un pari risqué pour le PSG, qui renoue pour la première fois depuis le départ de Laurent Blanc avec un entraîneur français.

>> Suivez la conférence de presse avec nous dès 14h