Ligue 1 : Une « offre saison » à 99 euros et toujours Thierry Henry… Les plans de Prime Video pour la saison prochaine

TELEVISION Alex Green, le patron des sports d'Amazon Europe, a détaillé le nouveau dispositif de Prime Video pour les saisons de L1 et L2 qui reprennent. Et fait le bilan du deuxième Roland-Garros diffusé sur sa plateforme

Antoine Huot de Saint Albin
— 
Thierry Henry restera une saison de plus sur Prime Video
Thierry Henry restera une saison de plus sur Prime Video — David Winter/Shutterstock/SIPA

Une petite chemise en lin, idéale face au soleil qui inonde Paris ces derniers jours, des baskets mauves du plus bel effet, et un sourire dont il ne s'est jamais départi. Alex Green était à la cool, ce mercredi, lorsqu’il a débarqué dans un grand hôtel parisien pour évoquer la nouvelle saison à venir de Ligue 1 et de Ligue 2 sur Prime Video. Le directeur des sports d' Amazon Europe, arrivé mardi dans la capitale française, s’est réjoui que le football reprenne bientôt ses droits après une première saison satisfaisante.

« Le retour des téléspectateurs, des influenceurs et des analystes a été très positif, nous avons hâte que la nouvelle saison commence, a expliqué Alex Green. Pour cette deuxième saison, à partir du 11 juillet, on lance une offre saison pour les fans de football. » Traduction : plus forcément besoin de payer les 12,99 euros mensuels pour regarder la Ligue 1. Pour 99 euros, payable en une fois, vous aurez accès à tout [sauf les deux matchs sur Canal, évidemment] sur la saison. Sous réserve, évidemment, d’être déjà abonné à Amazon. Du 11 juillet au 28 août, Prime Video lance même un early bird à 89 euros.

Le multiplex de L2 sur Prime Video

« L'offre saison, c’est bon pour le client et aussi pour nous, de savoir qu’il y a un engagement sur la durée, détaille l’Anglais. L’année dernière, nous n’avions pas pu le mettre en place, puisque nous avons eu à peine deux mois pour lancer notre offre. » Interrogé sur la possibilité d’avoir un Pass Club, le patron des sports d’Amazon Europe a indiqué qu’il était compliqué de le proposer alors que Prime Video ne dispose pas de 100% des matchs d’un club, car deux affiches sont diffusées sur Canal.

Autre nouveauté pour cette nouvelle saison : le mulitplex de Ligue 2, le samedi à 19 heures, sera diffusé sur Prime Video, et sera inclus dans le Season Pass. Pas de retour sur La Chaine L’Equipe, en clair, comme la saison passée. « On va augmenter notre couverture de ce championnat, la L2 est un show populaire, qui sera également inclus dans l’offre saison, avance Green. On continuera de travailler avec La Chaine L'Equipe, ça ne sera pas le multiplex, mais plus un match par journée. »

Thierry Henry prolongé

Au rayon des choses qui ne changent pas, et qui fonctionnent, on retrouvera bien Thierry Henry une nouvelle saison sur Prime Video. Il continuera d’agrémenter nos week-ends de ses analyses poussées et de ses mimiques inimitables. « Thierry aime faire ce qu’il fait, il continue une saison supplémentaire, ce sera un élément clé de notre équipe, se réjouit Green. Il aime être à l’antenne en France. On aime que nos équipes soient sur le terrain, que les joueurs viennent spontanément à la fin des matchs, parler avec Thierry Henry ou Thibault Le Rol sur le bord de la pelouse. »

Pour les autres droits liés au football en France, Alex Green a préféré rester mystérieux. On sait juste que le contrat avec TF1, pour Telefoot, devrait être prolongé après avoir donné satisfaction. En ce qui concerne la Ligue des champions, il est encore trop tôt pour savoir si Canal+, qui a obtenu tous les droits, va en sous-licencier certains. Et, si tel était le cas, si Prime Video se positionnerait. « On continue d’ajouter des droits, même si on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve dans le marché des droits », glisse Alex Green.

« La FFT est responsable de la programmation du tournoi »

Le patron des sports d'Amazon Europe est également revenu sur la couverture de Roland-Garros, pour la deuxième année d’affilée diffusé en partie sur Prime Video : « On est très content d’avoir et le tennis et le football, c’est un bon mix, ce sont des audiences complémentaires. Avec Roland-Garros, nous avons vraiment franchi un palier cette année, avec le retour du public et un tournoi qui se déroule dans des conditions normales. Cela a eu un impact significatif sur les audiences. Nadal-Djokovic, en night session [diffusé en gratuit sans avoir besoin d’abonnement] a été un succès avec plus de trois millions de personnes. »


En parlant de Djokovic-Nadal, qui a fini à pas d'heure et a entraîné la colère de certains spectateurs qui ont mis des heures/des jours à rentrer chez eux après le match, Alex Green a tenu à préciser que ce n’était pas de la faute de Prime Video si les matchs commençaient aussi tard : « On a eu des discussions avec Roland-Garros/FFT à propos de la programmation des night sessions, nous n’imposons rien. Ce sont eux qui ont choisi de mettre Djoko-Nadal sur Prime Video. Et c'est eux qui décident de l'heure du début du match. Nous ne sommes pas contre à faire débuter les sessions de soirée plus tôt, même en début de soirée, mais c'est plus une question logistique, car il faut sortir les gens du Chatrier, en faire rentrer d'autres. Mais, encore une fois, c’est une décision qui appartient à la FFT. »