NBA: Brooklyn mate Milwaukee mais a peut-être (encore) perdu James Harden

BASKET La star des Nets a dû sortir dès le début de match, de nouveau touché à la cuisse droite 

N.C. avec AFP

— 

James Harden sort sur blessure lors du match 1 des demi-finale de play-offs, le 5 juin 2021.
James Harden sort sur blessure lors du match 1 des demi-finale de play-offs, le 5 juin 2021. — Adam Hunger/AP/SIPA

43 secondes et puis au revoir. James Harden, de nouveau touché à la cuisse, a dû quitter le terrain dès le tout début de match samedi lors de la première manche de la demi-finale des play-offs NBA entre Brooklyn et Milwaukee, samedi. La gravité de cette rechute, puisque les Nets ont confirmé qu’il souffrait bien de l’ischio, reste donc à déterminer, mais elle tombe mal. Harden pourrait manquer – au moins – tout le reste de cette confrontation annoncée comme une finale avant la lettre dans cette conférence Est.

« On ne veut jamais que cela arrive à quelqu’un comme James, qui est un joueur si important, si incroyable, a déploré son entraîneur Steve Nash. J’ai le cœur brisé pour lui. Je ne sais pas ce qui va se passer, s’il va jouer le prochain match, s’il est forfait… Je n’en ai aucune idée. » Harden avait manqué cinq semaines de compétition au printemps à cause de cette même blessure à la cuisse droite.

Durant et Irving assurent

Sur ce match 1 toutefois, son absence ne s’est pas trop fait ressentir. Les Nets ont pu compter sur les deux autres membres du «Big3» pour battre des Bucks trop tendres (115-107). Kevin Durant (29 points, 10 rebonds, 2 contres) et Kyrie Irving (25 points, 8 passes), ont pris les choses en mains, parfois même de manière assez magique, avec les sarabandes d’équilibriste du premier nommé.

A leur côté, ils ont pu compter sur toute l’énergie retrouvée du vétéran Blake Griffin, qui, comme Harden, n’a jamais encore remporté de bague de champion et ne veut pas manquer l’occasion. L’a-t-on déjà vu se jeter autant sur des ballons au sol, lui qui n’aime rien tant que s’envoler au dunk ? Pas sûr et cela s’est traduit par un gros abattage (18 points, 14 rebonds).

Giannis esseulé

« On s’est dit qu’il fallait intensifier nos efforts, quand James a dû nous quitter. On a malheureusement dû jouer souvent comme ça en fonction des blessés et toute l’équipe a fait du bon boulot. On a des gars qui savent s’y mettre, et puis on avait Kevin et Kyrie qui font ce qu’ils ont à faire », a commenté l’ailier fort.

Des Bucks, il n’y a au fond à sauver que la performance de Giannis Antetokounmpo (34 pts, 11 rebonds) et à un degré moindre celle du pivot Brook Lopez (19 points à 8/11, 5 rebonds). Preuve supplémentaire que l’adresse extérieure a été terriblement en berne, à l’image de celle de Khris Middleton (6/23, 13 points, 13 rebonds). Il va falloir aux Bucks une réaction collective et muscler leur jeu dès lundi, car Brooklyn a non seulement encore deux stars valides mais aussi des soldats qui œuvrent beaucoup pour lui garantir une puissance de feu.