NBA : Un fan des Sixers banni à vie pour avoir jeté du pop-corn sur Russell Westbrook

BASKET Des supporters des Knicks et du Jazz ont également été sanctionnés pour d’autres incidents venus des tribunes

N.C. avec AFP
— 
Russel Westbrook sort sur blessure lors du match entre les Sixers et les Wizards, le 26 mai 2021.
Russel Westbrook sort sur blessure lors du match entre les Sixers et les Wizards, le 26 mai 2021. — Matt Slocum/AP/SIPA

Une douche qui coûte cher. Le fan de Philadelphie qui avait déversé du pop-corn sur Russell Westbrook (Washington) lors du match 2 des play-off NBA entre les deux équipes mercredi a été banni indéfiniment de la salle des Sixers. L’homme avait jeté sa nourriture sur le meneur des Wizards alors que ce dernier regagnait le vestiaire après s’être blessé à une cheville.

Très remontée, la star des Wizards, qui s’apprêtait à en découdre, a dû être calmée par le personnel de sécurité. « Cette situation devient incontrôlable, surtout pour moi. Un tel manque de respect, cette quantité de fans qui font ce qu’ils veulent… C’est juste hors de contrôle, avait déclaré Westbrook à propos de cet incident. Il y a certaines choses qui dépassent les bornes. Dans n’importe quel autre contexte, si un gars venait dans la rue et me versait du pop-corn sur la tête, vous savez ce qui se passerait. »

Un fan des Knicks sanctionné pour crachat

« Nous avons identifié la personne impliquée et celle-ci se verra retirer son abonnement de la saison, avec effet immédiat », ont annoncé jeudi les 76ers. « En outre, cette personne sera interdite de tous les événements se déroulant au Wells Fargo Center pour une durée indéterminée », ont-ils ajouté.

Une même sanction a frappé un autre fan, des New York Knicks cette fois, coupable de crachat sur Trae Young (Atlanta). Les faits ont été révélés par la diffusion d’une vidéo sur laquelle on voit un crachat arriver dans le dos de Young, mais pas son auteur, hors cadre. « Nous avons enquêté et avons déterminé que cette personne, qui n’est pas un abonné à la saison, a effectivement craché sur Trae Young (…) Elle est désormais bannie du Madison Square Garden pour une durée indéterminée », a indiqué la franchise new-yorkaise, qui a présenté ses excuses au joueur.

La NBA promet un « code de conduite renforcé pour les fans »

« Nous apprécions la réponse du Garden par rapport à cet incident. Trae se concentre sur le troisième match », a déclaré Omar Wilkes, l’agent du joueur, qui a refusé de porter plainte contre le fan auteur du crachat.

Loi des séries oblige, en soirée, le Jazz a annoncé avoir également banni de leur salle trois fans qui ont proféré des insultes racistes à des membres de la famille de la jeune star de Memphis Ja Morant, lors du match joué mercredi. « Le club a une tolérance zéro pour les comportements offensifs ou perturbateurs », a déclaré la franchise d’Utah. « Une altercation verbale a eu lieu pendant le match. Le personnel de sécurité de la salle est intervenu, et l’enquête a abouti à l’expulsion de trois fans du Jazz qui sont bannis pour une durée indéterminée. »

La Ligue, elle, a réagi jeudi matin, promettant de mettre en place un « code de conduite renforcé pour les fans ». « Leur retour en plus grand nombre dans nos salles a apporté beaucoup d’excitation et d’énergie au début des play-off. Mais il est essentiel que nous fassions tous preuve de respect envers les joueurs, les officiels et les autres spectateurs », a poursuivi la NBA.